La flute à six schtroumpfs (acteurs majeurs)

Moins prestigieux que la Batterie, mais c'est pas grave.

Re: THE bêtisier !

Message par okkosx » Ven 26 Août 2011, 21:57

Bon, je n'y connais absolument rien en clarinette (comme tous les instru à vent) mais j'ai joué de la flûte à bec au cours de musique à l'école quand j'avais 12ans. En bouchant les trous les uns après les autres, j'obtiens des notes avec des écarts correspondant à une gamme majeure.

Est-ce de ça dont vous parlez pour la clarinette ? si on active (j'en n'ai jamais vu de près) les notes les unes après les autres sans astuces on obtient aussi une gamme majeure. Dans ce cas je comprendrais mieux l'histoire du Sib Majeur. Sinon, je comprends rien.

Des batteurs qui parlent de clarinette, c'est pas évident.
Avatar de l’utilisateur
okkosx
En plein solo
 
Message(s) : 1172
Inscription : Lun 23 Mars 2009, 22:21
Localisation : Belgique

Re: THE bêtisier !

Message par Ukko » Ven 26 Août 2011, 22:00

C'est pas l'ordre des trous qui fait qu'un instrument est en sib ou en la ou en ré etc...


Je répète, l'appelation majeur/mineur s'applique uniquement à partir de 2 notes jouées
Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
 
Message(s) : 4222
Inscription : Dim 8 Mars 2009, 21:16
Localisation : Lyon
Matos: Kumu - Handmade in Finland

Re: THE bêtisier !

Message par okkosx » Ven 26 Août 2011, 22:04

Heikki a écrit :C'est pas l'ordre des trous qui fait qu'un instrument est en sib ou en la ou en ré etc...

La dessus on est d'accord. Mais ma question est : est-ce que la disposition des trous dans ma flûte à bec permet de dire que sa gamme normale (sans doigté particulier) est majeure ou mineure.

Attention, je parle de "gamme", pas d' "accord".
Avatar de l’utilisateur
okkosx
En plein solo
 
Message(s) : 1172
Inscription : Lun 23 Mars 2009, 22:21
Localisation : Belgique

Re: THE bêtisier !

Message par Ukko » Ven 26 Août 2011, 22:41

Une gamme sur un instrument dépend du musicien. Il s'agit d'un instrument chromatique, le réglage s'effectue par demi-tons, et non par gammes majeure/mineure/heptatonique/que sais-je.

Nombre d'instruments ne fonctionnent pas en bouchant les trous un à un comme la flûte à bec.


L'instrument en "Si b" est un instrument étalonné sur le do serrure du piano, et en jouant un do, on entend un sib.
Toutes les notes étalonnées à partir du sib transposent un ton en dessous, donc.

Ce qu'on joue:
do, do#, ré,...

Ce qu'on entend en sib:
sib, si, do,...

C'est une histoire de transposition d'une tessiture à partir du "do serrure" du piano.

EDIT:
Pour te répondre okkosx:
Sur une flûte à bec (en do), lorsqu'on joue un do, on entend un do.
Si on joue "do ré mi fa sol la si do", donc une gamme majeure, on entend "do ré mi fa sol la si do"
Si on joue "do ré mib fa sol lab sib do", donc une gamme mineure, on entend "do ré mib fa sol lab sib do"

Understood ?
Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
 
Message(s) : 4222
Inscription : Dim 8 Mars 2009, 21:16
Localisation : Lyon
Matos: Kumu - Handmade in Finland

Die Transposition Instrumenten, Ach !

Message par Ukko » Ven 26 Août 2011, 22:50

J'ouvre ce topic pour arrêter de polluer le topic "Bêtisier".
------------------------------------------------------------------------------
topic unifié par mes soins démerdez vous pour y retrouver vos petits
Arretez de foutre le boxon et restez groupir ici nom de dla.... rahhh les garnements
------------------------------------------------------------------------------



okkosx a écrit :Bon, je n'y connais absolument rien en clarinette (comme tous les instru à vent) mais j'ai joué de la flûte à bec au cours de musique à l'école quand j'avais 12ans. En bouchant les trous les uns après les autres, j'obtiens des notes avec des écarts correspondant à une gamme majeure.

Est-ce de ça dont vous parlez pour la clarinette ? si on active (j'en n'ai jamais vu de près) les notes les unes après les autres sans astuces on obtient aussi une gamme majeure. Dans ce cas je comprendrais mieux l'histoire du Sib Majeur. Sinon, je comprends rien.

Des batteurs qui parlent de clarinette, c'est pas évident.


Tous les instruments transpositeurs sont loin de marcher comme la flûte à bec, et même sur une flûte à bec de collège, on peut toujours faire les mêmes notes (à peu de chose près, la différence est quand même présente niveau fréquence) avec plusieurs doigtés, d'où les doigtés de correction baroques de la flûte à bec en bois Baroque ;)


okkosx a écrit :
Heikki a écrit :C'est pas l'ordre des trous qui fait qu'un instrument est en sib ou en la ou en ré etc...



La dessus on est d'accord. Mais ma question est : est-ce que la disposition des trous dans ma flûte à bec permet de dire que sa gamme normale (sans doigté particulier) est majeure ou mineure.

Attention, je parle de "gamme", pas d' "accord".




Une gamme sur un instrument dépend du musicien. Il s'agit d'un instrument chromatique, le réglage s'effectue par demi-tons, et non par gammes majeure/mineure/heptatonique/que sais-je.

Nombre d'instruments ne fonctionnent pas en bouchant les trous un à un comme la flûte à bec.


L'instrument en "Si b" est un instrument étalonné sur le do serrure du piano, et en jouant un do, on entend un sib.
Toutes les notes étalonnées à partir du sib transposent un ton en dessous, donc.

Ce qu'on joue:
do, do#, ré,...

Ce qu'on entend en sib:
sib, si, do,...

C'est une histoire de transposition d'une tessiture à partir du "do serrure" du piano.

EDIT:
Pour te répondre okkosx:
Sur une flûte à bec (en do), lorsqu'on joue un do, on entend un do.
Si on joue "do ré mi fa sol la si do", donc une gamme majeure, on entend "do ré mi fa sol la si do"
Si on joue "do ré mib fa sol lab sib do", donc une gamme mineure, on entend "do ré mib fa sol lab sib do"

Understood ?
Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
 
Message(s) : 4222
Inscription : Dim 8 Mars 2009, 21:16
Localisation : Lyon
Matos: Kumu - Handmade in Finland

Re: THE bêtisier !

Message par MetalFarther » Ven 26 Août 2011, 23:12

On s'en tape, on est batteurs :mrgreen: :bellal'irish:
MetalFarther
À l'hôtel avec les fans
 
Message(s) : 3024
Inscription : Mar 2 Mai 2006, 14:03

Re: THE bêtisier !

Message par Ukko » Ven 26 Août 2011, 23:15

Pas seulement..



Qu'on aille pas alors ensuite s'effaroucher quand on nous prend pour des buses sans connaissances musicales (sauf rythme).
Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
 
Message(s) : 4222
Inscription : Dim 8 Mars 2009, 21:16
Localisation : Lyon
Matos: Kumu - Handmade in Finland

Re: Die Transposition Instrumenten, Ach !

Message par Grimm » Ven 26 Août 2011, 23:16

Heikki a écrit :Pour te répondre okkosx:
Sur une flûte à bec (en do), lorsqu'on joue un do, on entend un do.
Si on joue "do ré mi fa sol la si do", donc une gamme majeure, on entend "do ré mi fa sol la si do"
Si on joue "do ré mib fa sol lab sib do", donc une gamme mineure, on entend "do ré mib fa sol lab sib do"

Understood ?


Majeur OK pour mineur non, il n'y a pas de Sib car il y a toujours un demi ton entre la sensible (7 note de la gamme) et la tonique (note qui donne le ton dans ce cas le Do).

Simple pour avoir une gamme majeur :
1 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton.

Pour une gamme mineur harmonique:
1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton

Il ne faut pas confondre avec la gamme mineur mélodique évoquée ci-dessus. Plus de détails ici

Bref jouez en SiB, en Fa ou en Ut est utile juste pour la tessiture et facilite la lecture. Voila pourquoi je ne joue que des instruments en Ut. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Grimm
En plein rappel
 
Message(s) : 1787
Inscription : Lun 23 Juin 2008, 09:55
Localisation : Franche Comté
Matos: Batterie Art Custom Drums, cymbales Velvet & Paiste... Doit encore bosser énormément sa technique et sa musicalité pour arriver à jouer comme Jeff !!!

Re: Die Transposition Instrumenten, Ach !

Message par Ukko » Ven 26 Août 2011, 23:18

Au temps pour moi, j'ai transposé depuis mib majeur :evil:
Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
 
Message(s) : 4222
Inscription : Dim 8 Mars 2009, 21:16
Localisation : Lyon
Matos: Kumu - Handmade in Finland

Re: THE bêtisier !

Message par Grimm » Ven 26 Août 2011, 23:20

Heikki a écrit :Pas seulement..



Qu'on aille pas alors ensuite s'effaroucher quand on nous prend pour des buses sans connaissances musicales (sauf rythme).


:+1!:

J'ai la chance d'avoir fait du piano, du solfège etc.
Avatar de l’utilisateur
Grimm
En plein rappel
 
Message(s) : 1787
Inscription : Lun 23 Juin 2008, 09:55
Localisation : Franche Comté
Matos: Batterie Art Custom Drums, cymbales Velvet & Paiste... Doit encore bosser énormément sa technique et sa musicalité pour arriver à jouer comme Jeff !!!

Re: Die Transposition Instrumenten, Ach !

Message par Grimm » Ven 26 Août 2011, 23:24

Heikki a écrit :Au temps pour moi, j'ai transposé depuis mib majeur :evil:


De rien.... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Grimm
En plein rappel
 
Message(s) : 1787
Inscription : Lun 23 Juin 2008, 09:55
Localisation : Franche Comté
Matos: Batterie Art Custom Drums, cymbales Velvet & Paiste... Doit encore bosser énormément sa technique et sa musicalité pour arriver à jouer comme Jeff !!!

Re: THE bêtisier !

Message par vavou » Ven 26 Août 2011, 23:39

Hééééé ! !
vous êtes des graves buses!
je ne parle pas de comment on joue les notes de la clarinette ! !
vous etes ON ou quoi?
mais de quelle clarinette il s'agit si on souffle dedans à vide ! !
évidement avec une gamme de do M on a Do re mi etc..
et avec la gamme ré M sur le même instru on change les doigtés pour avoir un fa# et un do #

quand on dit clarinette en SIb (majeur :mrgreen: ) on parle des tuyau, pas des doigtés !
vous confondez solfège et facture instrumentale.

si on fait ( et qu'il il exist donc ) des instruments transpositeurs c'est pour une raison de construction.
il s'agit du rapport entre la longueur du tuyau, les espacements des trous et la facilité qu'il en découle pour jouer dudit instru

Il y a aussi la tessiture que l'on change.

avec une clarinette en do on peut jouer en si bémol majeur, y manquera La the note grave mais pour le reste....

on va dire que vous ne connaissez rien ou que je me suis mal exprimé

Maintenant j'en suis sûr vous parler de choses sur lesquelles vous n'avez aucune connaissances !
pourquoi faire du site la drummerie une caricature de site internet. putain que c'est décevant.

comment vous dire que LA CLARINETTE EN SIB est longueur de tuyau qui sonne t qui a pour le maitre étalon SI Bémol MAJEUR
Mais prenez donc un tuyau faites des trous et vous verrez que pour certaines tonalité le tuyau sera trop grand, ou il faudra trop de pression, pour un autre les trous seront trop resserrés pour placer les doigts etc... etc....

C'est tout con la clarinette doit être jouable...point barre.
donc dans sa forme toute droite elle et en la/ Sib/ ou Do.

allez:
petit 1: lecture.
petit 2 interro dans une semaine ! :evil:

Seconde moitié du XVIIIème siècle

La clarinette, qui a été introduite en 1754 dans le fameux orchestre de la Chapelle de Mannheim, ne possède encore que deux clés. Lacune très sérieuse. Aussi, les clarinettistes et les fabricants mettent tout en oeuvre pour remédier à cet inconvénient.
L'histoire de la clarinette s'identifie dès lors à la recherche des remèdes aux imperfections mentionnées ci-dessus.

Problème majeur.
Vers le milieu du XVIIIème siècle, l'impossibilité presque absolue pour l'exécutant de jouer dans d'autres tons que celui dans lequel l'instrument était était fabriqué a obligé les facteurs d'instruments à construire des clarinettes dans presque tous les tons.
Très rapidement, on trouve le moyen de doter l'instrument de tons de rechange afin d'éviter le transport d'une série de clarinettes. On se servait en général de sept clarinettes différentes à l'orchestre en 1795. Xavier Lefèvre dit aussi qu'à son époque, grâce aux corps (ou tons) de rechange, deux clarinettes suffisent. Le corps de rechange s'adaptait au pavillon. La clarinette en Ut avait un corps de rechange pour jouer en Si bémol. La clarinette en Si bémol avait un corps de rechange pour jouer en La.
On utilisa également ce moyen pour d'autres instruments.
C'est probablement pour cette raison que les instruments appelés bois se divisent encore de nos jours en plusieurs parties qui s'ajustent par des tenons et des emboîtures.

Emploi de la clarinette dans les orchestres.
L'orchestre symphonique de Mannheim ayant donné l'exemple, les différentes chapelles musicales introduisent à leur tour la clarinette dans leur orchestre. Il est noté que très souvent, les parties manuscrites de cette époque portent l'indication "Oboi (hautbois) o clarinetti". Dans ce cas, les passages qui sont attribués à la clarinette ne descendent jamais en dessous de la note grave du hautbois. Ce sont les derniers représentants de l'école de Mannheim (Cannabich - Karl Stamitz, fils de Johann, et Hozbauer) qui ont employé les premiers, le grave de l'échelle sonore de la clarinette. La symphonie en Mi bémal majeur (1764) que KOCHEL a cataloguée comme étant de Mozart (K.18) est en réalité de K. Fr. ABEL qui, le premier avec J.Chr. BACH, écrivit expressément des parties de clarinet
Dernière édition par vavou le Ven 26 Août 2011, 23:44, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
vavou
Au bar avec les fans
 
Message(s) : 2744
Inscription : Sam 13 Mai 2006, 08:46
Localisation : SE de la France
Matos: Jazzette only Sonor, Gary
j'opte pour les peaux naturelles, et les cymbales rares

Re: THE bêtisier !

Message par Ukko » Ven 26 Août 2011, 23:41

En tant que buse, je trouve quand même qu'il y a une différence assez importante entre ton et tonalité...
Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
 
Message(s) : 4222
Inscription : Dim 8 Mars 2009, 21:16
Localisation : Lyon
Matos: Kumu - Handmade in Finland

Re: THE bêtisier !

Message par Grimm » Ven 26 Août 2011, 23:47

Heikki a écrit :En tant que buse, je trouve quand même qu'il y a une différence assez importante entre ton et tonalité...

Il n'y a pas de rapport direct.

C'est la tonique (note de départ de la gamme) qui donne la tonalité. Bref le thon c'est bon, le thon blanc c'est excellent. :P
Avatar de l’utilisateur
Grimm
En plein rappel
 
Message(s) : 1787
Inscription : Lun 23 Juin 2008, 09:55
Localisation : Franche Comté
Matos: Batterie Art Custom Drums, cymbales Velvet & Paiste... Doit encore bosser énormément sa technique et sa musicalité pour arriver à jouer comme Jeff !!!

Re: THE bêtisier !

Message par Ukko » Ven 26 Août 2011, 23:51

Je crois Vavou que tu confonds ton et tonalité.


Le ton n'est en rien majeur ou mineur, la tonalité est définie par l'oeuvre ou la mélodie que l'on joue.

Pour résumer:
Le ton d'un instrument comme la clarinette est determiné par la longueur du tuyau dont il est composé.
A partir de cette longueur, on étalonne en creusant les trous en fonction de notre gamme chromatique temperée (je simplifie, en omettant les clés, système spécifique).

Ainsi, un instrument en sib et un tuyau qui correspond le mieux au sib, et qu'on a étalonné chromatiquement en fonction de celui-çi, suivant la gamme chromatique temperée (le piano, en gros).
Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
 
Message(s) : 4222
Inscription : Dim 8 Mars 2009, 21:16
Localisation : Lyon
Matos: Kumu - Handmade in Finland

PrécédentSuivant

Retour vers Les autres instruments

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)