Règles de l'accord académique

Les comment faire, rien que pour vous.

Re: note en hausse

Message par Francko » Sam 24 Jan 2009, 11:57

soft a écrit : quand je tends le tirant le plus bas je détends automatiquement poil les tirants hauts, je donne un vigoureux coup de poing sur la peau


j'ai un radiateur a gaz a qui il faut aussi mettre un bon coup de latte quand on veut qu'il démarre .... 8)

blague a part , merci pour cet exposé clair et concis . Est ce que qq1 pourrait y mettre un avenant pour les hérétiques qui comme moi , jouent avec deux toms basse ? Merci d'avance
" Le sage est celui qui sait qu'il lui reste plus à apprendre que ce qu'il sait déjà "
Avatar de l’utilisateur
Francko
En plein solo
 
Message(s) : 1016
Inscription : Lun 6 Mars 2006, 18:50
Localisation : DTC au fond a droite , second escalier , interphone du haut .

Message par vavou » Mar 27 Jan 2009, 09:07

ba si tu as bien lu les règles tu sais que tu peux faire comme tu veux...



bon, si tu veux garder les même intervalles,tu places ta grosse caisse sur le DO grave, clé de fa (celui de la 2ème/3ème interligne.)
puis tu met le FA sur ton tom basse,le SIb sur ton autre tom basse (le plus petit des deux)
puis tu continues comme indiqué au début de ce SUJET

mais tu peux aussi régler juste ton second tom basse à partir d' une note plus proche du premier tom basse , un ton par exemple.

tu ne changes rien à l'accord expliqué au début de ce SUJET, et tu tapes ton premier tom basse tu chante FRE-RE Jacques..frè-re tu obtiens une intervalle d'un ton.

alors cela te fait un accord à partir de la grosse caisse :
FA/SIb/DO/MIb/Lab (caisse claire)
ça aussi c'est joli cela fait un accord qui permet de faire de jolies lignes "mélodique" lors des impro de batterie.
Avatar de l’utilisateur
vavou
Au bar avec les fans
 
Message(s) : 2744
Inscription : Sam 13 Mai 2006, 08:46
Localisation : SE de la France
Matos: Jazzette only Sonor, Gary
j'opte pour les peaux naturelles, et les cymbales rares

Message par Francko » Mar 27 Jan 2009, 14:34

ok , merci Vavou . Je vais essayer ça demain dans l'aprés midi . je vais prendre une gratte sèche car mon oreille n'est pas vraiment digne de confiance dans ces cas là ! je donnerais ensuite mes impressions s'il y en as dans le meme cas que moi et que ça pourrait aider .
" Le sage est celui qui sait qu'il lui reste plus à apprendre que ce qu'il sait déjà "
Avatar de l’utilisateur
Francko
En plein solo
 
Message(s) : 1016
Inscription : Lun 6 Mars 2006, 18:50
Localisation : DTC au fond a droite , second escalier , interphone du haut .

Message par Lovequest » Jeu 29 Jan 2009, 10:39

Mais toi, Vavou, tu as toujours tes réso plus tendues que tes frappes?
Avatar de l’utilisateur
Lovequest
Conseil des sages
 
Message(s) : 2264
Inscription : Mer 4 Juin 2008, 14:00
Localisation : Entre Bourgogne et Comté
Matos: C15 diésel 1992

Message par vavou » Jeu 29 Jan 2009, 13:34

pour la caisse OUAI, toujours
pour les tom: même notes, même tension entre les deux peaux.

pour la caisse, ça la rend extrêmement sensible, et précise.

et pour les tom , l'échelle que j'utilise est "haute" c'est bon système pour jouer tendu, et idéal pour le jazz classique.
Avatar de l’utilisateur
vavou
Au bar avec les fans
 
Message(s) : 2744
Inscription : Sam 13 Mai 2006, 08:46
Localisation : SE de la France
Matos: Jazzette only Sonor, Gary
j'opte pour les peaux naturelles, et les cymbales rares

Message par Mr Confo » Ven 20 Fév 2009, 13:19

Passionnant ton post Vavou...enfin une utilisation de la Marseillaise qui me convient. :wink:
"Une certaine légèreté permet parfois de faire des choses dont la volonté la plus forte est bien incapable." Jane Bowles
Avatar de l’utilisateur
Mr Confo
En plein show
 
Message(s) : 691
Inscription : Ven 2 Fév 2007, 09:51
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Matos: Tom Sonor Champion10X8
Tom bass Phonic 14x10
GC Teardrop 20x14
CC Taye studio maple 14x5
HH Ufip Solid ride 13
T cymbals Janissary X 21
Ufip Solid ride 22

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par nycolaz » Sam 5 Nov 2011, 08:49

Bonjour,
Y aurait-il quequ'un pour m"expliquer ce passage?
SPÉCIAL CAISSE CLAIRE.
Vous avez lu certainement comme moi sur plusieurs site, que, la caisse pour sonner, ce doit d’être tendue sur un LA bémol,et bien c’est très certainement à cause de cette habitude de régler en quarte empilées à partir d’un fa que cela ce colporte…un pote m’a rapporté que son pote «le Maestro Vander» dit qu’une caisse doit se régler sur cette note…

Rebelote donc, pour la PEAU DE RESO

- soit on choisi un accord avec les même note sur les deux peaux
- soit on place la peau de réso une tierce au dessus, pour trouver cette intervalle chantez « l’eau vive ».
ma PE –TIT ’ EST –COM me l'eau, elle est comme l'eau vive… ma PE –TIT ’ EST –COM me l’eau…( PE –TIT ’et EST –COM , l’intervalle de tierce ascendant est ici)
- soit une quarte au dessus ( notre chère Marseillaise, voir plus haut)
- soit une quinte au dessus là chantez vous « à vous dirais je maman »
« à VOUS-DI rais je maman » l’intervalle de quinte se trouve entre les deux phonèmes VOUS-DI

Alors même principe, on vire la peau de frappe, le timbre, et on accorde la peau de réso.
Si on respecte notre accord « académique du jazz » , on veut un La bémol sur la caisse.
Donc, on tend un Ré bémol plus aigu sur la peau de frappe…et oui ça va couiner ;

Puis on place sa peau de frappe et on tend la note qui correspond à la quarte au dessus du tom aigu. (attention de ne pas vous tromper ici, c'est bien la quarte au dessus du TOM AIGU)


Sachant que la note du dernier tom aigu est un Mi bémol, le dernier paragraphe me laisse à penser qu'il faudrait accorder la peau de frappe sur un LA bémol, mais cela rentre en contradiction avec le paragraphe précédent qui stipule de placer un Ré bémol sur la peau de frappe. Y a-t-il eu une erreur de frappe au moment de l'écriture du post et fallait-il lire "Donc, on tend un Ré bémol plus aigu sur la peau de frappe résonance…et oui ça va couiner ;"ou est-ce moi qui comprend tout de travers? Alors, des avis? La bémol sur la peau de frappe et Ré bémol sur la peau de résonance ou l'inverse?

Dernière question: pour une batterie 22*20; 16*16; 14*14; 12*9; 10*8; 14*5.5 ça serait quelle notes et intervalles?
Merci d'avance pour vos réponses.

P.S.: Oui, je sais... certains vont dire que tout cela est une prise de tête superflue et que rien ne vaut l'oreille. C'est sûrement vrai rien n'empêche d'essayer de comprendre certains trucs alors...
nycolaz
Passe la tête...
 
Message(s) : 3
Inscription : Mar 1 Nov 2011, 20:16

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par lochday » Sam 5 Nov 2011, 11:02

J'avais point remarqué que c'était pas clair pour la caisse claire :wink: Moi je comprends que la peau de résonance de la caisse claire est en réb et la peau de frappe en la bémol (quarte au dessus du tom aigu), mais je n'ai rien essayé de tout cela, je me contente de tendre la réso plus que la peau de frappe et j'arrête quand ça a l'air de me plaire en me plaçant à distance pour écouter la batterie jouée par un autre ...
Avatar de l’utilisateur
lochday
Place ses micros
 
Message(s) : 54
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 22:56
Localisation : Canteleu
Matos: Gretsch, Bosphorus

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par vavou » Sam 5 Nov 2011, 12:17

c 'est une très bonne méthode que tu as là.
on entends bien mieux sa batterie si elle est jouée par un autre.
Il est déjà un peu long d'accorder une batterie complète...alors si en plus il faut une doublure....... :|

sinon, je ne pense pas que mon accord soit bon pour tous les styles de musique.
simplement depuis longtemps de nombreux membres du forum m'avaient demandé de faire un tutoriel.

tous ceux qui lors de nos rencontres (non virtuelles donc ) m'ont demandé en masse de leur accorder une caisse claire et de leur expliquer comment on fait pour réussir à tous coups.
Avatar de l’utilisateur
vavou
Au bar avec les fans
 
Message(s) : 2744
Inscription : Sam 13 Mai 2006, 08:46
Localisation : SE de la France
Matos: Jazzette only Sonor, Gary
j'opte pour les peaux naturelles, et les cymbales rares

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par lochday » Sam 5 Nov 2011, 17:37

vavou a écrit :c 'est une très bonne méthode que tu as là.
on entends bien mieux sa batterie si elle est jouée par un autre.
Il est déjà un peu long d'accorder une batterie complète...alors si en plus il faut une doublure....... :|

sinon, je ne pense pas que mon accord soit bon pour tous les styles de musique.
simplement depuis longtemps de nombreux membres du forum m'avaient demandé de faire un tutoriel.

tous ceux qui lors de nos rencontres (non virtuelles donc ) m'ont demandé en masse de leur accorder une caisse claire et de leur expliquer comment on fait pour réussir à tous coups.

Je fais parfois (assez souvent même) sans doublure :D , ce qui est dommages car bien sur le son est différent selon qu'on est derrière la batterie ou dans la salle au milieu des spectateurs. Sinon très intéressant l'accord académique, le tutoriel est très bien fait, mais je pense qu'en matière d'accordage, il faut passer du temps et s"y reprendre à plusieurs fois avant que ça devienne plus facile.
Avatar de l’utilisateur
lochday
Place ses micros
 
Message(s) : 54
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 22:56
Localisation : Canteleu
Matos: Gretsch, Bosphorus

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par vavou » Sam 5 Nov 2011, 18:05

oui c'est vraiment l'habitude qui change la donne. ah l'expérience :+1!:

et puis la formation acoustique et solfégique aide aussi pas mal.

Comme d'autres j'entends facilement les différences de tensions entre les tirants...
Ce quii est certain c"est qu' avec mon oreille , je suis plus précis que le tensiomètre Tama.

Sinon j'ai essayé cet accord jazz en fonction des récits, des lectures et de l'écoute de disques. Nombreux Zicos de jazz parle de la note LAB à la caisse. D'autre de empaillement des quartes...donc...ce post.

en jazz sur certains disques dont le leader est batteur, la grosse caisse est accordée sur MiB ,on trouve aussi de plus en plus le tom de 12" remplacé par un 10" pour avoir un peu plus de brillance si on opte pour une note très aiguë.

Pour info, je viens d'ajouter (en couleur SVP ) un bonus au texte initial sur l'accord de la la caisse dans les orchestre classique tel qu'il se pratique "scolastiquement" si je puis dire en Allemagne; et aussi par extension dans certain orchestre US.
Avatar de l’utilisateur
vavou
Au bar avec les fans
 
Message(s) : 2744
Inscription : Sam 13 Mai 2006, 08:46
Localisation : SE de la France
Matos: Jazzette only Sonor, Gary
j'opte pour les peaux naturelles, et les cymbales rares

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par nycolaz » Dim 6 Nov 2011, 09:48

Merci pour vos réponses.
J'avais compris comme Lochday mais n'étais pas 100% convaincu.
Effectivement les intervalles donnés correspondent à un contexte jazz (si j'ai bien compris...). Je ne joue pas spécialement cette musique mais je voulais me donner une idée de comment ça sonne.
Vavou, as-tu des recommandations pour une configuration comme la mienne pour ce même contexte jazz (cette configuration n'est d'ailleurs peut-être pas très académique pour ce style (?)). Et pour un contexte rock, ça donnerait quoi? Quels intervalles, quelles notes?
J'attends impatiemment le retour de vos lumières.
nycolaz
Passe la tête...
 
Message(s) : 3
Inscription : Mar 1 Nov 2011, 20:16

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par soft » Dim 6 Nov 2011, 13:34

nycolaz a écrit :
Vavou, as-tu des recommandations pour une configuration comme la mienne pour ce même contexte jazz (cette configuration n'est d'ailleurs peut-être pas très académique pour ce style (?)). Et pour un contexte rock, ça donnerait quoi? Quels intervalles, quelles notes?
J'attends impatiemment le retour de vos lumières.


Hummm heureusement que le Jazz académique sait accueillir aussi bien Baby Dodds que Tony Oxley ou Mark Giuliana. Les intervalles c'est toi qui les choisis: si tu aimes faire sonner les secondes, accorde en seconde; perso j'aime bien une neuvième entre la grosse caisse et la caisse claire, ben zyva;

les notes c'est pareil: le Lolo Bellonzi (Nougaro, Bud Powell) est un maniaque de la note et il accorde d'après le clavier de son synthé pourri, quelle que soit la profondeur du fût.

certains vont privilégier l'attaque et s'en foutent de la note, d'autres au contraire seront malades de ne pas entendre d'intervalles réglés pile poil.
personne ne saura mieux que toi ce que tu veux faire entendre.
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19362
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par lochday » Lun 7 Nov 2011, 12:51

soft a écrit : ... les notes c'est pareil: le Lolo Bellonzi (Nougaro, Bud Powell) est un maniaque de la note et il accorde d'après le clavier de son synthé pourri, quelle que soit la profondeur du fût.

Vraiment un grand ce Lolo Bellonzi ! Sa bio en témoigne allègrement :
http://www.elabeth.com/biographies/bio_bellonzi.html
:D
Avatar de l’utilisateur
lochday
Place ses micros
 
Message(s) : 54
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 22:56
Localisation : Canteleu
Matos: Gretsch, Bosphorus

Re: REGLES DE L' ACCORD ACADEMIQUE

Message par soft » Lun 7 Nov 2011, 17:06

lochday a écrit :[
Vraiment un grand ce Lolo Bellonzi ! Sa bio en témoigne allègrement :
http://www.elabeth.com/biographies/bio_bellonzi.html
:D

*
je ne suis pas d'accord :nop: il est tout petit :ouui:

Image
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19362
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

PrécédentSuivant

Retour vers Les Tutoriels de la Drummerie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité