"Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Parlez des écoles, associations, profs, instituts où vous apprenez (ou avez appris) la batterie.
ATTENTION : Enseignants ou structures, merci d'aller dans la rubrique "Je fais ma promo".
Règles du forum
ATTENTION : Enseignants ou structures, merci d'aller publier dans la rubrique "Je fais ma promo"

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par MaDame » Ven 14 Sep 2012, 12:45

Bon , après toutes ses émotions

j'ai regardé un peu dans les archives et j'ai trouvé ce fil "moi j'aime bien mon prof"
viewtopic.php?f=38&t=19551
c'était sympa
dans la lignée

pour en dire un peu plus sur comment mon prof bossait ( c'était il y a longtemps donc indulgence ma mémoire a des trous ) :

Le lieu : Il n'y avait qu'une batterie , enfin je veux dire par là que selon les salles , bien sur il pouvait s'y trouver deux batteries entre autres instruments mais le prof était assis à côté de toi et ne jouait pas ; il ECOUTAIT , et OBSERVAIT; j'ai par la suite eu des cours autrement avec un prof derrière une batterie pdt le cours . Je trouvais le cours bien mieux avec un prof qui ne jouait pas , les conseils plus ciblés , pertinents , précis . Et tu pouvais aussi t'entendre mieux et te corriger toi même ...le prof qui joue avec toi , c'est sympa c'est vrai , c'est surtout encourageant au début mais ça cache tes défauts aussi donc ....... ça dépend ce qu'on cherche

la durée : le cours durait 1/2 heure .... franchement vu l'intensité et la tartine de boulot .... :mrgreen: t'avais ta dose ; parfois 3/4 d'heure pour certains choses

les méthodes : Il n'y en avait pas une , mais plusieurs . Il puisait dans ce qui lui semblait le mieux selon le domaine abordé , le niveau et ce qui existait ou venait de sortir en France ou aux Etats Unis . Je ne me souviens pas de tout ; mais je dois avoir des partoches qui trainent mais en gros Ago , Gary Chester , une méthode américaine pour la caisse ( marche tambour qui n'en finissait plus ) , une autre super pour le jazz et puis une bleue mais je me rends compte que ....bon je vais aller voir si j'ai des traces quand même et si je trouve , vous dirais desquelles il s'agissait mais certainement que depuis d'autres trésors existent ...

le déroulement : on alternait toutes les semaines de programme et sur une période d'1 mois ; donc dans la 1/2 heure on présentait le travail fait sur 1 mois et on repartait avec un programme de travail pour un mois ;d'après mes souvenirs c'était en gros une semaine technique ( caisse , ... ) , le cours suivant sur "l'indépendance" , l'autre des rhytmiques ( jazz , binaire ... )et la dernière des morceaux avec bande son ; puis on avait en plus des sessions cette fois-ci à plusieurs de déchiffrage ( là le fait d'être plusieurs ça rendait ce cours ingrat plus sympa )

voilà des précisions sur le comment
MaDame
 

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par passager » Ven 14 Sep 2012, 16:40

"....Sans le savoir"
:roll:
c'était toi qui ne savait pas qu'il t'apprenait des choses ?
ou c'est lui qui savait pas ce qu'il t'enseignait ?
passager
 

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par passager » Ven 14 Sep 2012, 18:03

Je crois qu'il s'emmerdait grave à apprendre à des ch'tios.

ah je crois que c'est vrai que y'en a ils sont mieux fait pour enseigner à des addultes... :roll:

car des fois on comprend mieux la rigueur quand on est grand , surtout quand on est branleur de nature , ce qui est mon cas :mrgreen:
ça doit être mon plus grand regret.
Et comme le temps perdu ne se rattrape pas...
passager
 

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par bitmake » Mar 18 Sep 2012, 11:51

J'ai eu la grande chance de rencontrer un prof que j'ose qualifier d'extraordinaire.
Jamais je n'ai vu une partition avec lui, jamais ouvert une méthode, non, toujours des exercices éprouvants, qui m'ont fait plusieurs fois jeter les baguettes, mais vers lesquels je revenais toujours.

Il disait toujours qu'il ne savait pas jouer, que ses élèves étaient meilleurs que lui, et qu'il était étonné d'en avoir autant ( il en avait 3 !! ).
Oubliez la technique, les certitudes, il était en constante recherche, et me disait qu'on était ses compagnons d'aventure, un peu allumé, surtout passionné.
Je me souviens de mon premier cours avec lui, salle vide, chez lui, il me dit " la batterie c'est toi, tu te débrouilles mais dans la demie heure je veux entendre une grosse caisse, une caisse claire, et un air de samba.." Je suis rentré chez moi en me disant que j'avais à faire à un clown...

J'ai suivi 9 mois de cours avec lui, avant qu'il parte en Espagne.

Je me souviens de quelques exercices qui m'ont faire reconsidérer toute ma musicalité, et qui m'ont fait comprendre pas mal de chose sur les relations corps/batterie.
- Trouver une partie de batterie qui colle à un dialogue de film
- Echanger les différents éléments de la batterie ( GC en guise de hh, caisse claire en GC, hh en caisse claire etc..)
- Me laisser un tom basse en me disant d'en tirer un maximum de sons pour créer une rythmique
- Mixer deux morceaux sur une seule piste, afin de jouer ensuite sur l'un des deux ( avec l'autre qui tourne en même temps )
- Transformer un texte en ligne de batterie

Je vous passe les détails, mais j'ai un classeur de cette époque et je me demande encore où certains exercices devaient mener :D

Il répétait sans cesse qu'on pouvait tenir les baguettes comme on le veut, que c'est en se posant toujours des questions qu'on avance, qu'on renouvelle son vocabulaire, que la batterie n'avait rien de figé, et que la technique c'est pour les boeufs, ça s'apprend seul en lisant bêtement des partitions... lui ce qui l'intéressait c'est les erreurs, les tatonnements, les détours, et les impasses.

Ce prof a changé ma façon de voir l'instrument, je ne sais pas encore ce que j'ai gardé de lui, mais je n'oublierai jamais ses cours !
Avatar de l’utilisateur
bitmake
Sound check...
 
Message(s) : 207
Inscription : Dim 11 Déc 2011, 15:37

compagnon : "celui qui partage le pain"

Message par Syrian » Mar 18 Sep 2012, 15:06

Merci. Voilà qquechose de rassurant. Sa tant est que j'eus besoin de l'être.
A demi mots, je suis convaincu que ton prof avait bien raison. Sur le fond.
Mm si c'est une forme qui ne peut toucher tout un chacun.
Comprenne qui pourra.

Merci du témoignage :rock:
Avatar de l’utilisateur
Syrian
On tour
 
Message(s) : 6089
Inscription : Mar 13 Fév 2007, 23:03
Localisation : Laoulà mais en forêt !
Matos: endorsé ALBA (Remco z'ont pas voulu de moi...)
cymbales ORVAL
pédales PLUVITT
baguettes MOLL

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par MaDame » Mar 18 Sep 2012, 15:45

Merci de ton témoignage
ça fait plaisir :D
ce fil n'aura pas été inutile :roll: :D
MaDame
 

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par virgule » Mer 26 Sep 2012, 16:08

ca doit pas toujours être évident de suivre un prof comme ça, par contre ca doit etre vraiment enrichissant au niveau de l'instrument et surtout musical
ton classeur d'exos vaut de l'or :-)
Avatar de l’utilisateur
virgule
En plein solo
 
Message(s) : 1217
Inscription : Lun 9 Avr 2012, 22:19

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par bitmake » Mar 8 Jan 2013, 00:12

J'ai ressorti ses cours il y a quelques semaines, certaines choses s'éclairent, d'autres au contraire deviennent plus obscures, tout ça évolue au fil des expériences de vie..

Finalement dans le classeur tu as une ligne d'exercice pour 3 pages de texte qui n'ont ( à priori ) rien à voir avec la musique. J'ai peut être rencontré un Terrence Malick de la batterie héhé !

Dernièrement j'apprends plus en parlant à des polynésiens, de leur culture, de la transmission de leur savoir, de leur façon de voir la musique, j'ai la chance de rencontrer des musiciens immenses perdus au milieu d'îles quasi désertes, et tout ça me fait voir l'instrument bien différemment. Et dans leurs dires je retrouve beaucoup de points communs avec ce que j'ai écrit dans mon classeur :)
Avatar de l’utilisateur
bitmake
Sound check...
 
Message(s) : 207
Inscription : Dim 11 Déc 2011, 15:37

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par Laurent_B » Ven 22 Fév 2013, 12:04

Yop,
Juste un pitit témoignage de ce que je fais subir a mon prof.... :mrgreen:

Il "officie" donc au sein de plusieurs écoles de musique communales pour info.
Celà fait pres de vingt ans que je voulais faire de la batterie pour différentes raisons ...

Pour commencer il m'a "laissé faire" sur le kit, bien qu'impatient de taper je me suis retrouvé comme une poule devant un couteau...
No probémo, Il a commencé par mon positionnement, et la tenue des baguettes en "s'excusant" de commencer par là mais c'est la base tout coule de là qu'il dit. Je suis tres patient no problémo.
On a mis plusieurs cours pour trouver la hauteur du siège (1.92m .merde t'es grand toi !.. :mrgreen: ) .etc..
On a commencé avec la méthode tranquillou, doigtés croches ..... Toujours en filigranne affiner le positionnement et le relachement (grôôôôs problème ça..)
Il essaie de me faire chanter les notes mais je ne suis pas la Calas... :lol:

Bon, comme je suis maso j'ai commencé à lui causer tambour, le voilà avec un large sourire, il m'emmène des partoches et en avant Guingamp !
Il me dit "tu es le seul à m'en demander" et le voilà parti à m'expliquer les Fla, patafla etc.....

De temps à autre il me sort "bon on va faire de la batterie maintenant" donc on joue sur la musique en s'en servant de métronome, on ne cherche pas forcément à reproduire toute la partoche. Il s'en sert pour le tempo, le placement rythique et l'indépendance.

Nous sommes deux grands bavards, donc en causant et en voyant les minots passer je vois qu'il officie vraiment à la carte avec ses élèves.
Ceux qui n'ont pas de batterie à la maison il les laisse se défouler sur l'instrument puis il les fait bosser avec la musique, c'est plus ludique. La technique et latenue des baguettes n'est pas parfaite, il corrige mais n'en fait pas une obsession, les minots y viendront au fur et à mesure..

Il a eu un autre adulte qui ne bosse qu'à l'oreille, il s'est adapté et roule ma poule.

Là il commence à me causer de l'ensemble musical en parallèle des cours de batterie, toujours pour progresser et se faire plaisir. On verra ça en septembre, je fouette un peu mais ça va etre cool...

Je pense avoir trouvé une perle dans le sens ou je suis un vieux diésel qui ne rechigne pas aux travaux rébarbatifs.
Il l'a compris donc on bosse assez lentement (Le plus drôle c'est qu'il s'excuse en permanence) mais je pense dans le bon sens et sans avoir l'impression de faire des exos comme un robot.

voili,
:bellal'irish:
Avatar de l’utilisateur
Laurent_B
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 465
Inscription : Mar 19 Juin 2012, 22:04

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par Moustache » Ven 22 Fév 2013, 13:52

Je vais raconter mon expérience de jeune branleur que j'ai eu avec mes profs, j'en ai eu 3.

Mon premier était pas seulement prof de batterie, il faisait aussi SVT. La théorie et la pédagogie c'était son dada. étant jeune je l'ai eu de mes 7 ans jusqu'à mes 11 ans je dirais. Avec lui j'apprenais vraiment bien, j'ai fait un pas de géant entre, je savais rien faire, et apprendre un rythme. Manque de pot pour je ne sais quelle raison il a arrêté.

Mon deuxième prof... était bizarre. Batteur de profession, prestataire de pestacle au black. Avait une vision différente de la musique en général. Peu motivé, très réaliste, pourtant pas un mauvais bonhomme. Je pense que avoir ce nouveau prof m'avais aussi démotivé ce qui n'as pas du l'aider pour me montrer là voie qu'il aurais voulu que j'emprunte! De mes 11 ans jusqu'à mes 14 ans, il m'as accompagné à découvrir pas mal de rythme, mais ça restait relatif.. Il me mettait quand même très mal à l'aise, et ça m'est même arrivé de pleurer une fois parce que j'arrivais pas à faire ce qu'il me demandais. (j'étais jeune...!) Une fois que ce prof partais, il m'as tout de suite renseigné sur le prof qui allait le suivre. Il le détestais (J'ai appris plus tard que c'était une question d'argent).

Ayant mon dernier prof de 15 a 18 ans, c'était probablement pas le meilleur prof de batterie au monde, mais c'était un sacré blagueur, et une bonne ambiance donne une certaine envie de travailler. Et ça m'as redonné l'envie de travaillé. Hors étant un peu plus grand et plus sérieux j'ai vite remarqué que ma batterie, était loin d'être suffisante. Alors même si les cours se limitait à "fait moi ce rythme" "joue en groupe c'est ça qui compte" "Moi j'ai crée une Auberge à la mode, Une Auberge-In." j'ai trouvé ça suffisant pour refiler un peu de motivation alors que j'avais presque délaissé ça.

Depuis je suis tout seul, et je travail moi même les rythmes, particulièrement en fonction de chanson, et non pas dans la théorique, je trouve ça plus intéressant que de travailler un rythme seul.
Avatar de l’utilisateur
Moustache
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 353
Inscription : Jeu 26 Juil 2012, 16:54
Localisation : Naoned!
Matos: Pas assez bien.. Pour l'instant!!

Re: "Mon Prof" ou "Que j'cause meilleur"

Message par virgule » Ven 22 Fév 2013, 15:28

c'est intéressant ces parcours de prof

alors mon expérience commence il y a un peu moins de trois ans, un peu avant l'été par un prof trouvé sur leboncoin. Plutôt sympa, mais pas très motivé, visiblement un total débutant pas à l'aise du tout, ça l'ennuyait, et ça se ressentait lourdement en cours. Qui ont été courts d'ailleurs, la trêve de l'été a sonné le glas de l'expérience avec celui-ci.

Un peu échaudé, je laisse de côté la batterie pendant près d'un an, avant de me décider, et de retrouver un prof. Pour le coup, c'est un jeune en conservatoire. Les cours sont un peu brouillons, mais il est sympathique, très motivé, et surtout très motivant. Mélange de partitions et de mise en situation avec lui au piano, encouragements, j'en garde un bon souvenir. Par contre, il finit par partir en grande banlieue, et du coup c'est trop compliqué pour continuer, ça aura duré trois mois.

Un nouveau prof, bon feeling, mais très orienté technique, et pas du tout musique. Hors mon projet était (est) de jouer en groupe, pas de devenir pro. On fait donc six mois qui m'ont pas mal appris au niveau des possibilités. Par contre impossible de jouer sur de la musique chez moi, blocage total et impossible d'arriver à convaincre mon prof d'orienter les cours vers cet objectif : "dans trois ans, tu pourras jouer avec des gens". Rebelote, fin des cours avant l'été et pas de reprise.

Heureusement grâce à Syrian, j'ai trouvé un prof qui me convient : très orienté musicalité, et jeu en groupe, travail à l'oreille et au chant, et mise en situation avec des morceaux. Ça m'a permis de déstresser, et enfin d'arriver à jouer en groupe, même avec un niveau médiocre. L'avantage c'est que le duo jeu en groupe et cours me permet de pas mal avancer, et d'être à l'aise.
Avatar de l’utilisateur
virgule
En plein solo
 
Message(s) : 1217
Inscription : Lun 9 Avr 2012, 22:19

Précédent

Retour vers Lieux d'enseignements (Discussions)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron