La mise en place qui (me) tue ....

Partagez autour d'un genre musical en particulier.
Répondre
1964
En plein show
Messages : 513
kuchnie na wymiar Dąbrowa Górnicza Chorzów Jaworzno
Inscription : mar. 14 mars 2006, 16:50
Localisation : France, Côte d'Azur.

La mise en place qui (me) tue ....

Message par 1964 »



Avant tout, je ne sais pas si je poste au "bon endroit"....

Salut à tous, alors voilà, dans la vidéo en lien ci-dessus, il y a une une mise en place basse/batterie, sur deux mesures, histoire de "rameuter" tout "l'orchestre" pour arriver sur la fin du morceau après un long solo du leader, John Fogerty en l'occurrence. La mise en place en elle-même n'est pas des plus compliquées (enfin, pas évidente non plus pour le musicien amateur que je suis), mais ce que je n'arrive pas à comprendre c'est comment la section rythmique fait pour jouer cette mise en place à ce moment précis, sans aucun repère particulier, pas un regard entre eux, ni du soliste, pas un plan de guitare particulier, rien de rien, ça me scie la nouille, ça me troue le cul, j'ai beau chercher, je ne trouve pas "l'astuce" (le talent peut-être...?). Si vous avez une idée ou une explication je vous en serais reconnaissant pendant toute l'année 2018 au moins.... Pour être précis, la mise en place en question "démarre" à 4'10", on voit bien le bassiste faire sa "montée"...; merci d'avance.
Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite....

Avatar de l’utilisateur
ArnoJ
En plein solo
Messages : 1333
Inscription : sam. 2 juin 2012, 18:06
Matos : Un peu trop, mais jamais assez

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par ArnoJ »

Rien de mystérieux ou de compliqué.
Ca tourne sur des boucles de 8 mesures.
La dernière "boucle", Fogerty reprend le "thème" (à 4:00). Le fill se produit naturellement à la fin de cette boucle.

guillermo
Ouane, tou, fri, fore !
Messages : 324
Inscription : mar. 31 mars 2015, 11:57
Matos : Tama Starclassic maple, Zildjian A custom, Mapex Falcon

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par guillermo »

en fait je pense que 1964 se demandait comment le fill de batterie collait à la basse à ce moment précis, donc Arnoj t'a donné une partie de la réponse le fill est naturel et l'autre partie qui fait que ça colle à la basse pour moi ce n'est pas un secret, c'est le travail de répétition qu'ils ont fait avant, car en effet les mecs sont tellement à l'aise et pro qu'on a l'impression que c'est improvisé mais ils répètent leur show comme tout le monde avant.

Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
Messages : 4360
Inscription : dim. 8 mars 2009, 21:16
Matos : Kumu - Handmade in Finland
Localisation : Lyon

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par Ukko »

Comme l'a dit ArnoJ : appel du thème à la guitare (du coup tout le monde sait qu'il reste 1 tour de grille à jouer dans le solo) à 4:00

Et ça retombe sur ses pattes en fin de grille, le fill est bossé en amont (et surement passé à chaque fois qu'ils jouent le morceau en répé).

Ca rend bien, tout en étant pas hyper sorcier à mettre en place (boulot de répé).

Avatar de l’utilisateur
Tama
Gueule de bois
Messages : 4413
Inscription : dim. 20 nov. 2005, 12:17
Matos : Premier Signia Coral White 10 fûts. Cymbales Sabian / Ufip
Localisation : Yvelines

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par Tama »

Sympa le morceau,
je n'ai rien vu d'insurmontable dans cette transition, perso j'aurais comme toi besoin d'un petit coup d'oeil approbateur d'un gratteux effectivement, mais après qq répéte, ça devrait pouvoir glisser sans. Un petit repère dans le solo comme dit plus haut, ça suffit
Ça me rappelle que décidement je ne suis pas fan du jeu de Kenny Aronoff ; c'est carré de chez carré ; en puissance, y a rien qui dépasse, ça m'excite pas ; par contre c'est sur qu'en studio c'est le top.

1964
En plein show
Messages : 513
Inscription : mar. 14 mars 2006, 16:50
Localisation : France, Côte d'Azur.

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par 1964 »

Merci pour votre intérêt; en fait, si j'ai bien compris , ils" comptent" les mesures, parce que je ne remarque pas de phrase de guitare "solo" particulière pour annoncer la reprise du "thème", enfin du "riff" principal ... Bon, ceci étant, on a quand même affaire au gratin des musiciens "de rock US", et ce qui me paraît compliqué "à moi" doit leur sembler enfantin, "à eux", hein....Et puis y a du taf derrière, c'est certain, même à leur niveau ...
Je vais la bosser avec mon bassiste (corse)...!
Sinon, dans le genre mise en place qui tue, y a ça aussi:




Enfin, ce n'est pas vraiment un mise en place, c'est plutôt, une "phrase musicale" jouée version "tous ensemble"..; ça commence à 2'54" jusqu'à 3'02" (environ) ...Vous m'en direz des nouvelles, et là, pour le coup, si vous arrivez à mettre ça en place avec votre groupe, vous êtes vraiment des monstres ...! Bienvenue chez les extraterrestres.... La performance entière est fantastique à mon goût, et ça n'a rien à voir avec le bon Fogerty .......!
Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite....

Avatar de l’utilisateur
ArnoJ
En plein solo
Messages : 1333
Inscription : sam. 2 juin 2012, 18:06
Matos : Un peu trop, mais jamais assez

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par ArnoJ »

Bon, Prince d'une manière générale, c'est pas la même mayonnaise et il y a effectivement des trucs très chiadés en terme de mise en place, sans parler du groove.

Pour en revenir à Fogerty, essaye d'écouter attentivement ce qui se passe (c'est assez facile, il ne se passe quand même pas grand chose). La boucle de 8 mesures (je n'ai pas osé employer de terme de grille, car il n'y a qu'un accord !!) est bien sur comptée au minimum par le batteur (c'est quand même la base de son job) et il marque systématiquement la fin de la 8ème mesure par un petit fill.
Ensuite, même pour le bassiste étourdi, qui n'écoute que d'une oreille distraite ce que les autres jouent (un bassiste, quoi), ce n'est pas compliqué de raccrocher les wagons quand il entend le thème arriver.

C'est sans doute une des manières les plus simples de gérer des solos d'une durée non prédéfinie.

Avatar de l’utilisateur
Ukko
Modérateur
Messages : 4360
Inscription : dim. 8 mars 2009, 21:16
Matos : Kumu - Handmade in Finland
Localisation : Lyon

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par Ukko »

ArnoJ a écrit :. La boucle de 8 mesures (je n'ai pas osé employer de terme de grille, car il n'y a qu'un accord !!)
C'est pourtant du Blues-Rock :mrgreen: :mrgreen: :dblegun:

Avatar de l’utilisateur
MrBlue
En plein solo
Messages : 1138
Inscription : mer. 22 avr. 2015, 18:13
Matos : LUDWIG SUPER CLASSIC
ACROLITE BLUE/OLIVE BADGE 14X5 & ZILDJIAN AVEDIS ROCK
Localisation : Bourgogne
Contact :

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par MrBlue »

1964 a écrit :... si j'ai bien compris , ils" comptent" les mesures, parce que...
Tu as posé la baguette là où il faut ! en effet ils comptent et puis surtout ils bossent les arrangements en répète et au mieux au métronome...

Sur le morceau de Fogherty, qui est plus linéaire, il y a des changements d'accords qui permettent de se repérer. Le morceau de Prince est plus complexe et le passage dont tu parles est un break ou bridge qui démarre sur un début de mesure, tous ensemble, qui dur un certain temps jusqu'au stop, évidement tout cela est convenu et travaillé...

Pour compter les mesures et ne pas se perdre un ami batteur m'avais donné ce truc pour compter les temps et les mesures en même temps :
1er mesure : 1, 2, 3, 4
2ème mesure : 2, 2, 3, 4
3ème mesure : 3, 2, 3, 4
etc.

:wink:
illustrasons
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.” Michel Audiard

Avatar de l’utilisateur
Leroy
En plein show
Messages : 905
Inscription : ven. 2 déc. 2005, 15:15
Localisation : -Belgique-

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par Leroy »

Et lorsque c'est vraiment de l'impro sur le solo ou sur un passage, un clin d'oeil ou un petit signe fait le boulot et remet tout le monde sur le droit chemin au bon moment.

1964
En plein show
Messages : 513
Inscription : mar. 14 mars 2006, 16:50
Localisation : France, Côte d'Azur.

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par 1964 »

Merci à tous pour vos réponses, c'est maintenant bien clair pour Fogerty, je connais bien le truc qui consiste à compter 1,2,3,4, 2,2,3,4 etc...etc.... et je l'utilise assez souvent. Je vais essayer de jouer cette mise en place avec mon bassiste, on fait déjà tourner ce morceau assez bien (enfin, je trouve :D ) mais cette mise en place me plait bien.... Sinon, concernant Prince, c'est une autre planète, carrément..... Merci encore pour vos explications...!
Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite....

Avatar de l’utilisateur
Barbabouk1
En plein rappel
Messages : 1978
Inscription : ven. 4 déc. 2015, 20:34
Matos : Tama Starclassic Performer / Paiste 404/505 viewtopic.php?f=73&t=47768&p=686964#p686964
Pearl World
Localisation : Eure et Loir

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par Barbabouk1 »

Pour Fogerty c'est clairement travaillé car si je me trompe pas la tonalité de la montée est différente, le bassistes, les guitaristes et la guitare solo sont sur tous sur le même tonalité pour cette mesure. D'autant que la dernière partie du solo avant la montée est clairement reconnaissable.

Et pour Prince, c'est pas un secret qu'il était un bourreau de travail et hyper exigeant avec lui même et ses musiciens, et donc quelque soit le morceau et sa difficulté ça passe tout seul comme une lettre à la poste, de là à le calé avec ses musiciens, y a du travail :wink:
Le Sportif intelligent évite l'effort inutile
Mon projet solo : viewtopic.php?f=74&t=48227

Avatar de l’utilisateur
Agalloch
En plein rappel
Messages : 1767
Inscription : jeu. 24 déc. 2009, 09:45
Localisation : Au milieu des pins

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par Agalloch »

En même temps, quand tu comptes John Blackwell et Sheila E. dans ta base rythmique, une monstrueuse section de cuivres et une bassiste dans les mêmes standards, tu peux voyager à l'aise - la vidéo rappelant par ailleurs quel phénoménal guitariste Prince était... Le passage cité n'est pas le plus spectaculaire, c'est l'ensemble de la prestation qui est époustouflante - et comme le dit justement ArnoJ, la technique n'est jamais au détriment du groove, et ce n'est pas là le plus mince exploit (fin du HS).

1964
En plein show
Messages : 513
Inscription : mar. 14 mars 2006, 16:50
Localisation : France, Côte d'Azur.

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par 1964 »

(fin du HS).
... pas de "hs" dans ce sujet à mon avis, c'est open, n'hésitez pas à poster si vous voulez des "mises en place" qui vous tuent aussi, au moins on se fait un "post" de 60 pages.....!!! <°(((<
Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite....

Avatar de l’utilisateur
doume
En plein show
Messages : 865
Inscription : ven. 26 mai 2006, 10:12
Localisation : yvelines

Re: La mise en place qui (me) tue ....

Message par doume »

Pour continuer en mode "HS"
La mise en place qui tue c'est toujours celle que l'on ne sait pas jouer, je précise que je suis comme toi un amateur qui galére.

Pour Prince on est carrément sur une autre planète, bien sur il y a du travail, mais le génie, le talent, l'invention, la musicalité sont là, je dit ça par rapport à Fogerty qui a composé quelques tubes dans les seventies, c'est déjà pas mal, mais Prince c'est autre chose.
Je l'ai vue en concert à Arras il y a 7 ans je crois, un concert époustouflant: morceau enchainé, citation, incrustation de morceau dans un autre morceau, solo de guitare digne de Hendrix ou Zappa :coeur:



Pour moi celle qui tue c'est à partir de 4mn40

Répondre

Revenir à « La musique et ses genres »