Momo Demonster: le salopiot n°1

Vos découvertes de batteurs, groupes, ou musiciens

Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par soft » Mer 22 Août 2018, 07:31

extra-terrestre en direct des philippines; je l'avais mis avec Henderson, mais vu le niveau il a droit à un topic bien à lui:

" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19369
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par Leroy » Mer 22 Août 2018, 08:26

Il fait que çà de ses journées ou quoi?

T'as pas d'copains, grand? :shock:
Avatar de l’utilisateur
Leroy
En plein show
 
Message(s) : 818
Inscription : Ven 2 Déc 2005, 15:15
Localisation : -Belgique-

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par cram » Mer 22 Août 2018, 08:42

peuh!!!! suis sur qu'il sait même pas fabriquer une cabane dans un arbre……..
vach'te , ça promet pour le futur :shock: :shock: :shock:
Avatar de l’utilisateur
cram
En plein solo
 
Message(s) : 1334
Inscription : Lun 22 Sep 2014, 13:02
Localisation : au nord de l'ouest
Matos: dw, zildjian,sabian,ufip,agean,bosphorus,meinl,stagg
cc sonor vintage

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par William Bo » Mer 22 Août 2018, 10:43

Mouais, encore un futur grand technicien qui pourra jamais jouer un Highway to hell. Je veux dire correctement, sans en foutre partout. :?
Il a un boulot tout trouvé; démonstrateur dans un magasin...
Avatar de l’utilisateur
William Bo
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 291
Inscription : Ven 24 Fév 2012, 16:21
Matos: Bag TAMA Original 0215P

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par soft » Mer 22 Août 2018, 11:10

on sent la jalousie et la mauvaise foi, là! :lol: :lol: :ouui: :mrgreen:
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19369
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par William Bo » Jeu 23 Août 2018, 09:56

Oui, oui...bon :oops: :mrgreen:

En fait je serai plutôt jaloux de l'environnement (musical ou financier, on est quand même aux Philippines...) qui lui a permis d'atteindre un tel niveau certes impressionnant pour son âge.
Pour ce qui est de la technique pure illustrée par un style musicale très démonstratif, on est effectivement pas sur la même planète. Je n'ai aucunement envie de jouer ce style de zique, surement un e question de génération.
Et puis que va t-il faire de ce talent ?
Batteur d'un groupe mondialement connu dont l'influence sur de futur jeunes drummers sera reconnue (Bonham, Baker, Watts, Starr etc...) ?
Fournisseur de tutos sur Yout' pour jeunes drummers là aussi ? Plus probable.
Avatar de l’utilisateur
William Bo
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 291
Inscription : Ven 24 Fév 2012, 16:21
Matos: Bag TAMA Original 0215P

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par Leroy » Jeu 23 Août 2018, 10:24

Ou peut-être un excellent pédagogue reconnu par ses pairs exclusivement et donc parfaitement inconnu du commun des mortels, c'est possible aussi.
Avatar de l’utilisateur
Leroy
En plein show
 
Message(s) : 818
Inscription : Ven 2 Déc 2005, 15:15
Localisation : -Belgique-

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par soft » Jeu 23 Août 2018, 10:39

je ne me pose pas ces questions : si il prend du plaisir à jouer ce genre de musique et que d'autres prennent plaisir à l'écouter, le reste est accessoire. qui peut le plus peut le moins et en situation de groupe il pourra très bien groover de choses simples. Quant à son environnement financier, d'après ce qu'on peut en voir, sa batterie noire est une entrée de gamme perave en acajou local qui n'a pas du gréver le budget plus que ça. Après, il semble normal que si le mouflet est exceptionnellement doué, les parents prennent sur le budget vacances ou les croquettes de médor pour offrir du matos décent à l'artisse; dans tous les pays ce sera pareil. Les Philippines n'ont pas un revenu moyen par habitant exemplaire, mais quand tu vois que la moitié des caisses sont des Toyota Hilux , land cruiser, et autres pick-ups neufs à 25000 boules sans les roues ni le moteur , ce n'est pas 2000$ d'instruments qui vont mettre la plantation d'hévéas ou de durians en péril. et si il est né "confortable" ça n'enlève rien à son talent.
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19369
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par cram » Jeu 23 Août 2018, 10:56

ouais , j'avoue que ça énerve , ces petits prodiges…...mais après tout, tant mieux pour eux ,
puis il doit y avoir un peu de boulot derrière ,
il a du passer quelques heures à répéter ses rudiments : le travail paie……
si je pouvais jouer comme bonham , weckl, ou portnoy sans efforts ……..
Avatar de l’utilisateur
cram
En plein solo
 
Message(s) : 1334
Inscription : Lun 22 Sep 2014, 13:02
Localisation : au nord de l'ouest
Matos: dw, zildjian,sabian,ufip,agean,bosphorus,meinl,stagg
cc sonor vintage

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par William Bo » Jeu 23 Août 2018, 11:10

Tout à fait d'accord le conford n'enlève rien au talent. J'ai d'ailleurs toujours trouvé ridicule la théorie selon laquelle pour être crédible dans le rock (je parle pour le style que je connais le mieux) il fallait avoir connu la misère (et c'est pas les Stones qui me contrediront).
Après vu la taille de l'engin, on a pas affaire à une batterie pour enfant, c'est peut-être celle de papa.
Ce genre de pays je pense c'est souvent pareil, on a ou des très riches (donc les grosses bagnoles) ou des très pauvres.
Après effectivement c'est mon point de vue de gars qui s'épanouie à la batterie que quand il joue en groupe.
Oui au final l'important c'est qu'il soit heureux. Peut-être qu'on tient là le futur Dom Fomularo.
Avatar de l’utilisateur
William Bo
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 291
Inscription : Ven 24 Fév 2012, 16:21
Matos: Bag TAMA Original 0215P

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par soft » Jeu 23 Août 2018, 12:56

William Bo a écrit : J'ai d'ailleurs toujours trouvé ridicule la théorie selon laquelle pour être crédible dans le rock (je parle pour le style que je connais le mieux) il fallait avoir connu la misère (et c'est pas les Stones qui me contrediront).


je ne saisis pas bien: à part peut être Jagger qui peut prétendre à la "middle class" (père enseignant, mère coiffeuse: deux salaires), les autres lorgnent du côté du lumpen: ouvriers pour Keith Richards, employé au chemin de fer pour Charlie Watts et maçon de merde pour Wyman qui vit dans la misère. Brian Jones, lui, ne fait pas vraiment mieux: il était issu d'une famille de musiciens (no comment)

et pour les autres c'est encore pas plus mieux: pompier/infirmière pour Mc Cartney, et je te raconte pas Lennon: parents explosés, le frère à la DAS, et Harrisson dont le père est chauffeur de bus, Ringo Starr: père absent, mère serveuse tout ça à la fin de la guerre, alors que l'Angleterre a tout à reconstruire. on est loin du pavillon cossu avec la pièce insonorisée au sous-sol et la ginger ale à tous les étages.

Et je ne te ferai pas les Who, les Them ou les Yardbirds, les Pretty things, Troggs et compagnie, avec Daltrey, père en usine et mère polio, Burdon parents ouvriers, etc....
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19369
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Momo Demonster: le salopiot n°1

Message par William Bo » Jeu 23 Août 2018, 13:58

Oui c'est pas le débat. Mais les Stones étaient mieux lotis que les Beatles.
Lennon et Starr c'est vraiment la mouise. Problèmes familiaux pour le premiers (pères et mère absent) et de santé pour le deuxième (absent de l'école plusieurs années je crois) et absence de mère chez Mc Cartney.
Quand je parlais de misère, on pouvait aussi penser misère affective.
Les Stones là aussi ont moins morflés à part peut-être Jones qui je crois s'est volontairement éloigné de sa famille.
Avatar de l’utilisateur
William Bo
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 291
Inscription : Ven 24 Fév 2012, 16:21
Matos: Bag TAMA Original 0215P


Retour vers Batteurs, Groupes, Musiciens...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité