Le dictionnaire du batteur

Parlez ici des exercices, techniques pour les batteurs de tous niveaux et des partitions en tous genres

Message par decay » Ven 17 Juil 2009, 12:22

Je propose d'ajouter cette définition en mémoire du superbe sketch "la batterie" de Pérusse :

Gérard : expression populaire désignant un batteur nerveux et compulsif désirant exorciser ses peurs et écouler son trop plein d'énergie par des patterns, breaks et fills beaucoup trop fournis par rapport à la musique qu'il accompagne. Parfois exagérément difficiles aux vues du véritable niveau technique dudit batteur, les patterns, breaks et fills en question peuvent alors se révéler d'une réalisation catastrophique ou comme on dit vulgairement chez les batteurs : "pas carrés"; on dit alors que le Gérard est adepte du style "tout mettre à côté". Cette nature instable, nerveuse et compulsive peut aussi avoir des effets néfastes sur la constance du tempo tout au long d'un morceau, qui pourra parfois se révéler aussi houleuse que l'océan Atlantique par drapeau rouge. Certains Gérards experts, ayant développé une technique et une maîtrise diaboliques, arrivent à dépasser le stade du "pas carré" tout en conservant cette pulsion inexorable qui les pousse à rajouter toujours plus de notes et à aller toujours plus vite, sacrifiant ainsi toute musicalité au profit de la vitesse et de la technique pure; on dit alors que le Gérard est adepte du style "ratamacue inversé".

Définition alternative du Gérard de base : moi

Définition alternative du Gérard expert : moi dans dix ans (ou pas)

Voir : "break", "fill", "pattern", "tout mettre à côté", "ratamacue inversé".
Taptiptaptiptiptaptiptaptap.
Avatar de l’utilisateur
decay
Passe la tête...
 
Message(s) : 6
Inscription : Lun 3 Nov 2008, 19:05

Message par Geronimo » Lun 3 Août 2009, 18:03

Si Polsy ou un modo pouvait éditer la définition de "break" : En réalité le break n'a rien à voir avec le "stop chorus" ou "Stop time", il ne faut pas confondre. Le terme "break" devrait normalement être utilisé lorsque l'ensemble des instruments s'arrête de jouer !
Source : "Dictionnaire du musicien" - Marc Honegger - éditions Larousse.

Voili voilou !

PS : je pense qu'il serait judicieux de mettre ce topic en annonce et pas en post it. ;)
Avatar de l’utilisateur
Geronimo
À l'hôtel avec les fans
 
Message(s) : 3821
Inscription : Dim 13 Nov 2005, 17:09
Localisation : Ouest
Matos: Woodblock

trofor

Message par soft » Lun 3 Août 2009, 19:08

Josselin a écrit : Le terme "break" devrait normalement être utilisé lorsque l'ensemble des instruments s'arrête de jouer !
Source : "Dictionnaire du musicien" - Marc Honegger - éditions Larousse.

Voili voilou !

;)


yesse, l'ensemble des instruments sauf celui qui place un fill pendant le break 8) :P
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 18622
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Message par Geronimo » Lun 3 Août 2009, 19:14

Non Soft, relis mon message en entier, dans la définition du dico, un break n'est pas un stop chorus !
Avatar de l’utilisateur
Geronimo
À l'hôtel avec les fans
 
Message(s) : 3821
Inscription : Dim 13 Nov 2005, 17:09
Localisation : Ouest
Matos: Woodblock

pofassile

Message par soft » Lun 3 Août 2009, 19:28

Josselin a écrit :Non Soft, relis mon message en entier, dans la définition du dico, un break n'est pas un stop chorus !


entre une relance seul sur une ou deux mesures et un stop chorus il n'y a pas la même intention ni le même contenu;

dans ta définition un break est un arrêt total sans notion de durée ni de mesure; je ne l'ai jamais entendu utiliser pour signifier cela

le stop chorus est une notion qui appartient au jazz; pour la même chose en rock tu ne pourras pas parler de stop chorus, je crois;

à mon avis on est sur un terrain très glissant qui demanderait plus de précisions qui par là même gauchiraient la simplicité de l'acte musical;

cf: mr Jourdain
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 18622
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Message par Geronimo » Mar 4 Août 2009, 15:06

Oui, tu as raison finalement. Ok ne changeons rien alors ;) ^^
Avatar de l’utilisateur
Geronimo
À l'hôtel avec les fans
 
Message(s) : 3821
Inscription : Dim 13 Nov 2005, 17:09
Localisation : Ouest
Matos: Woodblock

ajout de la langue softienne au dico

Message par lochday » Jeu 10 Sep 2009, 05:03

:idea: Je crois nécessaire de soumettre à cette académie l'inclusion dans le dictionnaire d'un certain nombre de termes batteristiques couramment utilisés et inventés par Soft. Ces derniers sont en effet très largement plébiscités en raison de leur saveur inextinguible, et ils méritent donc de figurer dans le dictionnaire de la drummerie...
Je propose donc:
- mâton bélé
- trinaire trioletté
- trinaire potmawaque
- branle du poitou
- le popo momon
- coup trouble
- coup quadrouble
... :D
Il y en a d'autres comme par exemple les "pieds de lapin" mais je laisse aux autres batteurs académiciens le soin de compléter ...
"You need one foot in the past and one foot in the future." - Dizzy Gilespie
http://www.myspace.com/patricklecordier
Avatar de l’utilisateur
lochday
Place ses micros
 
Message(s) : 54
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 22:56
Localisation : Canteleu
Matos: Gretsch, Bosphorus

Urps!

Message par soft » Jeu 10 Sep 2009, 08:06

tiens! l'éxégète du coin du bois :lol:

je me vois déja capturé par l'entomolodrummologiste et épinglé sur un gros bouchon avec cette inscription: Softus Pictaviensis var. drummopathus lexicalus. Syr.

le branle du Poitou est une chose en trois temps très peu légèrement grouvée.

le reste se comprend sans peine quand on le replonge cru dans son contexte;

il y a encore "bernaire" ou "granddaddy-grandmamy" pour les Moeller ou les free stroke par trois, et tout ce qu'on aurait espéré trouver dans le Dannhauser.

quand on pense que l'état français (la FRANCE, quoi) me paye pour enseigner de pareilles horreurs plutôt que de me reconduire à la frontière, c'est atterrant!
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 18622
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Message par lochday » Jeu 10 Sep 2009, 13:19

Nullement atterant bien au contraire. La France a besoin de conserver ses rares spécimen :lol:
En tout cas merci pour le lien qui m'a enfin permis de savoir ce qu'était le branle du poitou et d'en savourer la voluptueuse interprétation au luth (c'est bien un luth?)
J'avais oublié d'inclure le bernaire. C'est bien de l'avoir rajouté. :D
Le dictionnaire avance enfin.
Du coup je rajoute le mot "pain" (ou pin?) car personne n'est à l'abri d'un pain comme le dit le grand philosophe Daniel Humair ...
"You need one foot in the past and one foot in the future." - Dizzy Gilespie
http://www.myspace.com/patricklecordier
Avatar de l’utilisateur
lochday
Place ses micros
 
Message(s) : 54
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 22:56
Localisation : Canteleu
Matos: Gretsch, Bosphorus

le luth est rien

Message par soft » Jeu 10 Sep 2009, 13:36

lochday a écrit : la voluptueuse interprétation au luth (c'est bien un luth?) ...


non; le luth n'est pas poitevin mais russe















:shock: :? :arrow:
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 18622
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: le luth est rien

Message par lochday » Jeu 10 Sep 2009, 14:29

soft a écrit : non; le luth n'est pas poitevin mais russe ...


Russe d'origine persane et arabe... Lutherienne je ne savais pas :lol:














:shock: :? :arrow:[/quote]
"You need one foot in the past and one foot in the future." - Dizzy Gilespie
http://www.myspace.com/patricklecordier
Avatar de l’utilisateur
lochday
Place ses micros
 
Message(s) : 54
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 22:56
Localisation : Canteleu
Matos: Gretsch, Bosphorus

Message par Matt666 » Ven 18 Sep 2009, 07:29

Martin Luther King était Russe ?
Avatar de l’utilisateur
Matt666
En plein solo
 
Message(s) : 1066
Inscription : Ven 16 Jan 2009, 15:51
Localisation : Rennes
Matos: Plutôt sonor, quand même.

Message par Siana Hell » Mer 7 Oct 2009, 21:29

Bougrement bien ce topic !! Je m'efforce de tout lire et de retenir un max de choses ... Y'a pas a dire ce fofo est génial ! (lèche-cul inside)

En tout cas moi j'dormirais moins conne ce soir :roll:
"Ne vaut-il pas mieux tomber entre les mains d'un meurtrier que dans les rêves d'une femme en rut ?" - NIETZSCHE -
Avatar de l’utilisateur
Siana Hell
En plein show
 
Message(s) : 658
Inscription : Jeu 27 Nov 2008, 18:01
Localisation : Derrière-toi...

Re: Le dictionnaire du batteur

Message par krikou » Lun 8 Nov 2010, 18:36

Qu'est ce qu'un "son chaud",et "froid", et "rond" ?

Cimer.
Avatar de l’utilisateur
krikou
Au bar avec les fans
 
Message(s) : 2910
Inscription : Mer 19 Avr 2006, 19:34
Localisation : Zone Résidentielle
Matos: Slingorus

Re: Le dictionnaire du batteur

Message par lochday » Lun 8 Nov 2010, 21:07

ZBOING : effet sonore produit par les percussionistes et les batteurs en utilisant les balais (voir à brushes) lorsqu'ils jouent sur la caisse claire ou autre tambour.
" It don't mean a thing if it aint got that ZBOING ..." "Ça zboingue dur !" "Super zboinguant son solo aux balais !" "Ça va zboinguer moi j'vous l'dis !"
Avatar de l’utilisateur
lochday
Place ses micros
 
Message(s) : 54
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 22:56
Localisation : Canteleu
Matos: Gretsch, Bosphorus

PrécédentSuivant

Retour vers Pédagogie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)