DICO (Fûts et kits)

Les fûts, les grosses caisses, les kits complets...

DICO (Fûts et kits)

Message par Geronimo » Lun 29 Mai 2006, 17:31

Dans la série des fûts et des kits, voici l'essentiel des termes, abréviations ou anglicismes employés. Ordre alphabétique.

Acajou : Bois très répandu mais dont la meilleure essence utilisée en lutherie provenait d'Amérique du Sud (surtout de Cuba) et a presque disparu. Le continent Africain produit à présent une grande variété d'acajous, ainsi que les Philippines. La qualité des bois selon les origines est extrêmement variable sur cette essence (ce qui aurait justifié plusieurs appellations), allant de bois vulgaires à gros grains jusqu'à des variété plus fines et plus nobles.

Alto (tom) : Le plus aigu des toms.

Basse (tom) : Le nom en dit long en effet, c'est le plus grave des toms. Voir "Floor Tom"

Basswood : Bois très bon marché employé dans la fabrication des batteries d'entrée de gamme.

Beech : Hêtre. Bois assez dense employé en lutherie traditionnelle pour certaines pièces, notamment les fonds de certaines contrebasses et des pièces de renfort.

Birch : Bouleau. Bois de densité moyenne (plus lourd que l'érable), plus rigide et très résistant. Sa teinte claire et son veinage sont appréciés des ébénistes, mais ce sont surtout ses qualités mécaniques qui en ont fait un bois employé en multiplis pour les hélices d'avion notamment. Employé pour la construction d'un fût de batterie, on lui reconnaît généralement un son clair et précis, des graves plus présents, des médium creusés. Principaux sites d'élevage : Europe (dont finlande pour une grosse part), Amérique du Nord.

Cercle : Partie d'un fût/tom qui permet de maintenir et de tendre la peau sur celui ci par le biais des tirants. Les cercles emboutis sont réalisés par formage, torsion et soudure d'une bande de métal. Les cercles moulés sont réalisés par coulage de métal porté en température de fusion (zinc, acier, parfois bronze) dans un moule spécifique. Les cercles de grosse caisse ne sont en général pas en métal, mais en bois.

Chanfrein : Désigne le bord du fût et notament la manière dont il a été taillé. C'est la surface du fût qui est en contact avec la peau. La plupart du temps on trouve des chanfreins taillés à 45°, la pente plongeant vers l'intérieur du fût. D'autres tailles existent, le "double 45°", le "30°". Les chanfreins peuvent aussi être plus ou moins arrondis, ce qui atténue un peu les aigus au profit des médiums et des graves.

Coquilles : Coquilles de tension : élément d'accastillage fixée au fût par vissage et comportant une cheminée filetée dans laquelle se visse le Tirant. Les coquilles simples supportent la tension d'un seul tirant, les coquilles doubles ont une forme allongée et chacune de leurs extrémités est filetée, supportant donc à la fois la tension d'un tirant pour la peau de frappe et d'un tirant pour la peau de résonance. La tension globale ne porte pas dans ce cas sur le fût, mais sur la coquille elle-même
On parle également de coquille pour désigner la pièce fixée sur un tom servant à le suspendre.

Douves : Désigne la construction d'un fût par assemblage et collage de lattes de bois massif, et non pas par mise en forme de plis multiples. Les principaux constructeurs de batteries employant cette technique sont Serge Le Bihan (France) , Le Soprano et Tamburo (Italie).

Eucalyptus : Bois très répandu faiblement utilisé en lutherie traditionnelle. Bois odorant de faible densité et d'assez faible rigidité. Employé totalement ou en partie (quelques plis seulement) à la fabrication d'un fût de batterie (Premier, Gretsch).

Event de décompression : Trou que l'on trouve sur le côté d'un fût, permettant à l'air emprisonné de s'échapper plus facilement lorsqu'un coup est donné sur le tom. On parle aussi d'évent de décompression pour définir les trous, centrés ou excentrés, pratiqués dans la peau de résonance de grosse caisse, facilitant l'insertion dans la grosse caisse d'un micro, le positionnement de matériaux amortissants. Cela atténue aussi un peu la résonance. Le diamètres des évents de peau de grossa caisse vont généralement de 4" à 12".

Floor Tom : Tom Basse. Les toms Basses peuvent être sur pieds; ils disposent alors de trois tiges réglables. Ils peuvent être "suspendus", c'est à dire équipés de coquilles et montés comme des toms médiums sur un pied spécifique (qui devra descendre assez bas).

Fût : Appellation générale désignant le corps cylindrique des différents "tambours" composant une batterie, que ce soit caisse claire, tom, grosse caisse. Egalement : autre dénomination du Tom

GC : Grosse Caisse

Grosse Caisse : Le plus gros élément, posé au sol et frappé par une pédale, actionnée par le pied droit (gauche si gaucher).

Gumwood : Egalement appelé "Gum" : voir Eucalyptus

Hickory : Ce cousin du noyer tire son nom du grec « Carya ».
L'hickory est un arbre d'Amérique du Nord vivant exclusivement dans les forêts de l'Est.
L'aubier de l'American Hickory est blanc, nuancé de brun, et reconnu pour son élasticité.
Le bois de coeur, de couleur marron clair-rougeâtre, est dur, résistant, plus lourd que le noyer.
Il fut introduit en France à la fin du XVIIIème siècle. Sa taille est d'approximativement 30 mètres et ses feuilles sont composées de 3 à 17 folioles.
Propriété d'utilisation
Ce bois est réputé pour sa résistance à la contrainte et au choc et il présente par ailleurs d'excellentes propriétés de cintrage de l'eau.
C'est pourquoi ce bois est essentiellement employé dans la fabrication de skis, de canots, de rames, de raquettes de tennis, battes de baseball... il y a encore une quinzaine d'années avant de découvrir les matériaux composites (kevlar, carbone...plus léger).
L'hickory est toujours utilisé dans certaines industries pour faire des manches de marteau.
Kick : Pour Kick Drum. Grosse Caisse (Anglais)

Maple : Erable. Bois de lutherie traditionnelle très répandu et employé depuis l'origine de la fabrication des batteries (mais aussi fond et manches de violons et guitares), relativement peu dense et donc léger tout en étant assez résistant. La meilleure qualité d'érables de résonance (bois de lutherie) provient d'Amérique du Nord. La grande quantité de plantations sur la planète donne des qualités variables, l'érable était notamment le bois de chauffage le plus employé aux Etats-Unis. Certains "défauts" affectant les arbres sont recherchés en ébénisterie et lutherie : le bois ondé comporte une ondulation très esthétique du bois dont le fil reste droit cependant. La loupe (Bird's eyes) d'érable sert également pour la finition des belles ébénisteries.

Mahogany : Voir Acajou.

Médium (tom) : Comme son nom l'indique, il est entre le plus aigu et le plus grave des toms.

Palissandre : Variété d'Acajou possédant les qualités sonores des meilleurs acajous et une très belle apparence. Très employé en ébénisterie et un peu en lutherie traditionnelle, la meilleure essence qui provenait du Honduras est à présent épuisée.

Pli : C'est la feuille de bois qui, collée à d'autres, permet d'obtenir du "multiplis" (ou contreplaqué en menuiserie) et sert la construction d'un fût. Un fût "6 plis" a donc 6 feuilles de bois qui le constituent. L'épaisseur de chacun des plis est devenue de plus en plus faible pour la construction des batteries, fréquemment inférieure au millimètre.

Renforts de Chanfrein : Comme son nom l'indique, cela sert à renforcer le chanfrein. C'est un cercle de bois collé à l'intérieur du fût, de chaque côté (résonnance et frappe) qui fait environ un centimètre de large sur 3 ou 4mm d'épaisseur. Il sert à renforcer la solidité et assure la rondeur d'un fût très fin. On lui prête une influence sur le son qu'il tend à adoucir quelque peu.

Rim : Désigne le cercle en anglais. Le terme Rims (avec un "s") désigne un système inventé par la marque RIMS permettant de ne plus percer le fût d'un tom pour y fixer la coquille de support. Le système prévoit le montage de la coquille supportant le tom sur un arc de cercle métallique se fixant sur plusieurs tirants. Le fût n'étant pas suspendu de manière rigide, la résonance en est augmentée

Rodhoïd : Revêtement plastique ou vinylique collé sur le fût. Moins cher qu'un vernis et une peinture, mais selon le constructeur il peut être de très bonne qualité et ne pas trop altérer le son du fût. Il permet aussi d'obtenir des finitions parfois plus farfelues que certains vernis...
Ce genre de finition est fréquemment proposée sur les entrées de gammes, mais certains haut de gamme en proposent.

Snare Drum : Caisse Claire. Fût d'un diamètre de 10 à 15 pouces (14 pour la plus répandue), d'une profondeur de 3,5" jusqu'à 8" et plus. Munie d'un Timbre tendu contre la peau de résonance au moyen d'un Déclencheur, qui résonne par sympathie avec la peau.

Tirant : Vis avec une tête carrée (Majorité des cas) ou fendue (Sonor) permettant de régler la tension des peaux et ainsi jouer sur la note que l'on veut appliquer à l'élément.

Tom : Instrument généralement fixé sur la grosse caisse sauf pour le tom basse qui la plupart du temps se trouvera au sol, sur ses propres "pieds".

--------------------------------------------------------------------------------------
Editions au fur et à mesures de ce que je trouverai nécessaire et de ce que vous me proposerez via MP.
Ce topic est locké afin qu'il reste clair.
Avatar de l’utilisateur
Geronimo
À l'hôtel avec les fans
 
Message(s) : 3821
Inscription : Dim 13 Nov 2005, 17:09
Localisation : Ouest
Matos: Woodblock

Retour vers Kits

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité