Premier Signia Maple

Présentez vos kits !
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
Messages : 21056
kuchnie na wymiar Dąbrowa Górnicza Chorzów Jaworzno
Inscription : ven. 18 nov. 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Premier Signia Maple

Message par soft »

oursin a écrit :
dim. 31 mai 2020, 18:35

Par contre la Signia n'existait pas à l'époque des premiers Crimson?
t'étais pas né, tu peux pas savoir. :bellal'irish:
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"

Avatar de l’utilisateur
Mornagest
On tour
Messages : 5638
Inscription : mer. 6 mars 2013, 14:53
Matos : Premier, Tosco, Westmalle
Localisation : près de Vienne (38)

Re: Premier Signia Maple

Message par Mornagest »

Blagueur, va :P

La Signia, c'est les années nonante. King Crimson, les septante ;)

Avatar de l’utilisateur
oursin
Sound check...
Messages : 160
Inscription : lun. 12 nov. 2018, 10:48

Re: Premier Signia Maple

Message par oursin »

Pour le premier crimson, je n'étais pas né, j'avoue. Mais pour la signia , si.

Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
Messages : 21056
Inscription : ven. 18 nov. 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Premier Signia Maple

Message par soft »

C'est même carrément fin sixties, puisque le premier alboum sort en 1969, avec de jolies chansounettes poétiques remplites à ras bord de flûte traversière médiévantes et de climats mellotronneux tièdes et spaciaux ponctués d'un son de batterie immédiatement repérable. Si tu évoques Mike Giles c'est plutôt un bon point.
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"

Avatar de l’utilisateur
Kapout
En plein solo
Messages : 1067
Inscription : lun. 16 mars 2009, 19:26
Matos : Tamburo Formula / Pearl World, cymbales Istanbul / Zildjian, caisse S Class ou Dennis Chambers.
Localisation : Nancy

Re: Premier Signia Maple

Message par Kapout »

Ma première évocation a plutôt été Jethro Tull, mais on est cohérent niveau époque. Très réussi en tout cas, j'apprécie le côté folk :)

Avatar de l’utilisateur
Mornagest
On tour
Messages : 5638
Inscription : mer. 6 mars 2013, 14:53
Matos : Premier, Tosco, Westmalle
Localisation : près de Vienne (38)

Re: Premier Signia Maple

Message par Mornagest »

soft a écrit :
lun. 1 juin 2020, 06:20
C'est même carrément fin sixties, puisque le premier alboum sort en 1969, avec de jolies chansounettes poétiques remplites à ras bord de flûte traversière médiévantes et de climats mellotronneux tièdes et spaciaux ponctués d'un son de batterie immédiatement repérable. Si tu évoques Mike Giles c'est plutôt un bon point.
Complètement. Le fill de Giles sur 21st century shizoid man est un mythe à lui seul, sans parler de l'album dans son ensemble (cet empafé de Lake était absolument monstrueux aussi).

Quand je parle des septante, c'est qu'en fait, justement, cet album préfigure la décennie à venir avec toute la clique de groupes prog qui a dû écouter KC en boucle pendant un moment, d'ailleurs :)

Bon, revenons-en à la Signia de Brad Wilk, plutôt ! :rock:

Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
Messages : 21056
Inscription : ven. 18 nov. 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Premier Signia Maple

Message par soft »

Mornagest a écrit :
lun. 1 juin 2020, 10:21
soft a écrit :
lun. 1 juin 2020, 06:20
Le fill de Giles sur 21st century shizoid man est un mythe à lui seul, sans parler de l'album dans son ensemble (cet empafé de Lake était absolument monstrueux aussi).
je me demande si tu ne veux pas plutôt parler de celui de la reprise de "In the court ". la suite des breaks de 21st est un classique, mais pour moi, le break mythique, à l'instar de "in the air tonight" est plutôt celui du 2ème alboum.
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"

Répondre

Revenir à « Toi, ton kit »