De quel bois on se chauffe

Par ici pour tout dire sans toujours raconter quelque chose

De quel bois on se chauffe

Message par Mouton-carnivore » Mar 30 Mai 2017, 16:55

Tama a écrit :
soft a écrit :question annexe: pourquoi appeler "tilter" un machin qui ne tilte rien du tout ? Limite je veux bien pour l'inclinationneur de coupelle, en dessous, mais là c'est plus que discutable.


Because, my very dear Soft : en bon anglais et non en - détestable - franglais ; on dit "clutch". Hihat clutch, et non tilter, quii correspond bien aux pieds de cymbale, puisqu'effectivement il y a notion d'inclinaison pour ces dernières.
Et to clutch signifie agripper, accrocher, accessoirement le nom signifie aussi embrayage mais là, il y a bien notion d'attache.
Et je te remercie pour m'avoir permis cette apparté :).
M'enfin maintenant on peut lire dans les fofo franglais ; "la snare" et "le quick" donc rien ne m'étonne...


La discussion sur les mauvaises traductions du "tilter" m'a rappelé qu'il y avait un sujet dont au sujet duquel je m'étais dit qu'il serait opportun de le mentionner, dont acte.

Pour m'être mis a travailler le bois outre-atlantique, j'achète, assez régulièrement le fameux "poplar" dont on fait les batteries que les amateurs de "maple" dédaignent avec mépris (ça n'est pas cher et ça se travaille facilement).

Et ce "poplar", ont le traduit, en bon francophones, par "peuplier" (ça parait logique, puisque c'est bien de cet arbre qu'il s'agit en Angleterre).
Or, aux US, le "poplar" est en fait un "Tulipier de Virginie", une espèce proche du Magnolia. Rien à voir avec le Peuplier donc.

De même que le "cherry", s'il est bien un cerisier, n'est pas la variété que l'on trouve dans nos vergers, mais plutôt une espèce sauvage, que l'on trouve partout en forêt, et qui mesure près de 35 mètres...

Et l'hickory est plus proche de la noix de Pécan que de nos noyers hexagonaux.

Bref, ça ne changera pas grand chose à la face du monde, mais c'est amusant à signaler. :bellal'irish:
Avatar de l’utilisateur
Mouton-carnivore
En plein solo
 
Message(s) : 1254
Inscription : Mer 28 Nov 2012, 11:16
Localisation : South Carolina
Matos: Sonor Phonic Plus Hi-Tech
Pédales: Capelle Excalibur - Sonor Perfect Balance
Cymbales: Istanbul / Paiste / Zildjian / Meinl
Hardware: Tama Roadpro

Re: De quel bois on se chauffe

Message par Mornagest » Mar 30 Mai 2017, 18:46

Comme quoi, rien ne vaut les noms latins.
Avatar de l’utilisateur
Mornagest
Gueule de bois
 
Message(s) : 4731
Inscription : Mer 6 Mars 2013, 14:53
Localisation : près de Vienne (38)
Matos: http://ladrummerie.com/viewtopic.php?f=73&t=43525

Re: De quel bois on se chauffe

Message par Tama » Mer 31 Mai 2017, 08:57

Merci Mouton pour avoir relevé ma réponse à la question du vénérable Soft.
Dans le milieu de la batterie, on utilise pas mal de termes anglais (crash, ride, tom, tilter,...) et on mesure en pouce, mais il y a bcp de termes qui existent en français et qu'on trouvent maintenant souvent en anglais - les espèces d'arbre, effectivement et ceux que j'ai révélés plus haut. Prochaine étape, on changera les heads de nos drums en maple pour groover...
C'est pas spécifique, au taff, c'est pareil...
Avatar de l’utilisateur
Tama
À l'hôtel avec les fans
 
Message(s) : 3774
Inscription : Dim 20 Nov 2005, 12:17
Localisation : Yvelines
Matos: Premier Signia Coral White
Cymbales Sabian / Ufip


Retour vers BlaBla

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron