Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Par ici pour tout dire sans toujours raconter quelque chose

Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par 0rpheus » Dim 21 Mai 2017, 13:47

Salut à tous,

Je travaille avec mes élèves sur les risques auditifs, aussi je trouve que ça pourrait être intéressant d'avoir le vécu, un retour d'expérience de la communauté des batteurs qui est, me semble-t-il, très exposée. Je partagerai avec eux vos différents témoignages si vous voulez bien, ce qui m'aidera à les sensibiliser davantage aux dangers de la surexposition sonore.

Voici les 2 axes de réflexion:

- Est ce que vous vous protégez? Si oui, comment?

- Avez-vous des acouphènes ou d'autres troubles auditifs? Si oui, comment est-ce arrivé? Comment vivez-vous avec?

D'avance, un grand merci pour votre participation. ;)
Avatar de l’utilisateur
0rpheus
Sound check...
 
Message(s) : 101
Inscription : Sam 11 Mars 2017, 14:59
Matos: Premier Genista 22 16 14 12
Pearl Sensitone Elite Brass 14"x5.5"
Zildjian A-Custom HH 14", Ride 20", Crash 18", 16", 8"

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par soft » Dim 21 Mai 2017, 14:01

Je ne me protège pas
j'ai de gros acouphènes velus depuis 1986: concert de Killing Joke, groupe keupon destructeur de tympans. gros avantages des acouphènes: on n'est plus jamais seul.
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 18960
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par John Steed » Dim 21 Mai 2017, 14:13

soft a écrit :Je ne me protège pas
j'ai de gros acouphènes velus depuis 1986: concert de Killing Joke, groupe keupon destructeur de tympans. gros avantages des acouphènes: on n'est plus jamais seul.


C'est sûr, mais je trouve leur conversation mono.. tone.
Sinon, bah j'ai fait faire des Audika -15db que je mets autant de fois que des préservatifs c'est à dire dans les cas d'extrême urgence ! C'est quand même toujours mieux que les casques de chantier qui me foutent des hyper basses dans le cornet. Après , perso, j'ai jamais blasté comme certains d'jeuns de nos jours qui transpercent les isolants des studios de répètes jusqu'à venir taper l'incruste acoustique dans ta salle !! Pour info d'après les spécialistes consultés mes pertes auditives sont dues en majeure partie non pas forcément à mon instrument, mais aux divers amplis disposés à proximité de mes oreilles.
Avatar de l’utilisateur
John Steed
En plein show
 
Message(s) : 740
Inscription : Jeu 21 Mai 2009, 09:29

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par pj0209 » Dim 21 Mai 2017, 14:29

Toujours des protec auditives (bouchon non moulé mais faits pour la musique) donc j'ai pas encore testé les acouphènes et pour l'instant sa me va très bien :D
et oui en effet en grande salle une batterie n'est pas forcément destructrice pour les oreilles mais les amplis c'est une autre histoire...
pj0209
Sound check...
 
Message(s) : 123
Inscription : Dim 7 Juin 2015, 16:46
Localisation : France, PACA

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par R316 » Dim 21 Mai 2017, 16:07

Bouchons systématiques depuis quelques annees. Quand on sait qu'un coup de caisse claire peut sortir à plus de 120 db et que le danger commence à 85...
Avatar de l’utilisateur
R316
En plein show
 
Message(s) : 756
Inscription : Lun 31 Août 2015, 08:38
Localisation : Pas la Bretagne, mais presque !
Matos: Pearl MBX (Birch)
HH Zildjian New Beat 13"
Crash Sabian AAX, Paiste 2002
Ride Sabian Artisan
CC Pearl Brass Sensitone, Sonor Phil Rudd

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par ArnoJ » Dim 21 Mai 2017, 19:18

Pour ma part, j'ai pour l'instant échappé aux acouphènes et mon audiogramme se porte comme un charme.

Pourtant j'ai un peu forcé étant jeune, disons de 15 à 25 ans, période où je frappais comme un sourd, où on mettais les amplis sur 11, sans aucune protection...
Coup de bol qui ne vaut absolument pas recommendation, bien au contraire.

Ayant un peu muri depuis, je joue moins fort; quand je travaille sur le kit avec des baguettes, je mets me pianissimo.
En répète, c'est fagots ou sourdines. En concert, c'est retour in-ear qui isole vraiment bien, donc niveau de retour très faible dans les noreilles.

Finalement, là où je mets le plus en danger mon audition, c'est quand je me rends à des concerts (la plupart du temps sans protection je l'avoue) où le son est souvent bien trop fort
Avatar de l’utilisateur
ArnoJ
En plein solo
 
Message(s) : 1256
Inscription : Sam 2 Juin 2012, 18:06
Matos: Un peu trop, mais jamais assez

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par La_Gargouille » Dim 21 Mai 2017, 20:28

Personnellement, j'étais déjà sensibilisée à ces risques car je pratique un autre hobby destructeur d'oreille. Donc j'ai protégé mes oreilles dès le début de la pratique de la batterie (assez récente) par casque et bouchon non moulés puis très rapidement par des moulés à -25db.
Par contre, je suis allée dans ma jeunesse en boite de nuit et concerts sans protection particulière...Sans compter les walkman et leur descendants...J'estime avoir eu de la chance, car je n'ai pas vraiment de séquelles (à part de légers acouphènes que je ne perçois que quand je suis dans un environnement très calme)
Je déplore le manque d'information à ce sujet, car le risque ne concerne pas que les musiciens.
Avatar de l’utilisateur
La_Gargouille
Sound check...
 
Message(s) : 205
Inscription : Sam 2 Avr 2016, 13:48
Localisation : chocolatineland
Matos: TAMA ImperialStar MNB
cymbales : Zultan, Diril, Zildjian, Paiste.

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par garp » Dim 21 Mai 2017, 22:02

Pour ma part, 54 balais et plus de 30 ans de métier, je me protège systématiquement en répétition ou en concert, mes oreilles constituant mon gagne pain principal, j'y fais ULTRA gaffe ! En studio je mixe avec un minimum de db, avec une écoute "en grand" a la toute fin pendant quelques minutes seulement, car il faut plusieurs heures a nos esgourdes pour en encaisser le trauma et récupérer une audition "fiable". Je ne saurai que trop recommander le port d'une protection à la mise en place des micros, oui oui il y a des batteurs assez cons pour t'envoyer une rafale de double alors que tu as tronche dans la grosse caisse, et de bon matin cette délicate attention peut vous ruiner la séance pour le reste de la journée. Enfin sachez que les vrais traumatismes ne se déclarent que bien des années après , à l'approche de la quarantaine. Prévoir à la fin d'une exposition prolongée (tournée, album en studio) de mettre vos feuilles "au vert" pendant quelques jours voire semaines si vous abusez du volume. Pas d'acouphènes chroniques ... mais si je suis fatigué un" hiss" persistant me le rappelle et une bonne nuit de sommeil s'impose alors. En théorie après 40 berges la bande passante perçue diminue inexorablement dans l’extrême aigu ... ce qui ne constitue pas forcément un handicap pour travailler. Sachez quand même que des acouphènes importants peuvent vous pourrir la vie de manière insupportable alors prudence les amis ! Quant aux baladeurs et autres casques, j'ai par chance toujours détesté çà , mais ils constituent une source d'agression non négligeable voire délétère dans certains cas.
garp
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 353
Inscription : Lun 20 Juin 2016, 00:01

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par boomfred » Lun 22 Mai 2017, 10:27

Pareil que les autres.
Protection quasi permanente, mais "hiss" présent en cas de fatigue/stress.
Audiogramme standard pour un quadra comme moi.
Qui tente n'a rien.
Avatar de l’utilisateur
boomfred
Modérateur
 
Message(s) : 7212
Inscription : Lun 27 Sep 2010, 15:56
Localisation : Haute Saintonge rules !

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par William Bo » Lun 22 Mai 2017, 14:41

soft a écrit :Je ne me protège pas
j'ai de gros acouphènes velus depuis 1986: concert de Killing Joke, groupe keupon destructeur de tympans. gros avantages des acouphènes: on n'est plus jamais seul.


Ah Killing Joke cru 1986, c'etait la tournée pour Brighter than a thousand suns ? :D

Moi j'ai eu une petite frayeur après mon premier concert de tous les temps (Cure à Bercy). La tête farcie et des sifflements qui n'étaient pas ceux du public, pendant 2 jours. Mais c'est passé.
Trop bête, jamais de walkman, peu de concert, pas d'écoute de musique à fort volume, par contre faire péter un sac en plastique gonflé avant de le jeter... :cry:
Donc voilà, depuis 5-6 ans j'ai un petit signal qui me dit de pas faire n'importe quoi. Ceci dit mon ouie n'en a pas été affectée. Mais je ne me protège pas, sauf pendant mon stage annuel de drums. Je répete avec mon groupe sans protection, et ma batterie n'est pas du tout insonorisée, sauf une sourdine sur la CC pendant l'échauffement.
Je recommanderai néanmoins aux jeunes qui jouent beaucoup de faire gaffe.
Avatar de l’utilisateur
William Bo
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 290
Inscription : Ven 24 Fév 2012, 16:21
Matos: Bag TAMA Original 0215P

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par Tama » Lun 22 Mai 2017, 15:28

J'ai une perte de plus 50 db sur une oreille, axée medium aigüe, ça attaque l'intelligibilité de la parole. Ça part de -30 dans les graves jusqu'à -70 dans les aiguës.
En conversation à plusieurs, je me sens handicapé qd même. En milieu bruyant, j'enquille parfois pas grand chose aux conversations.
J'ai appris à vivre avec. Ça fait depuis petit (suite à une otite sévère et à une bonne dose de malchance), ça a évolué avec le temps et c'est stable depuis 20 ans. Pas d'interdiction de musique, mais interdiction formelle de piscines et de plongée. À mon grand désarroi.
L'autre oreille est normale pour un homme de plus de 40 ans, pas de perte, j'y fait qd même attention, mais pas de parano.
En répète je me protège moins depuis que je ne joue plus avec des groupes de bourrin : simple coton dans les oreilles. Si je suis plus fatigué, j'ai des bouchons moulés. qd on bourrinais je mettais les mousses.

Je suis d'accord avec ce qui est dit plus haut, les plus grands risques sont pendant les concerts que l'on va voir ; mais j'ai du mal à arriver à un concert avec des bouchons et pourtant c'est là qu'on se prend le plus d'infra et de volume sonore. En répète on apprends à jouer un peu plus cool, et chose importante, faire des pauses, des vraies, ça fait moins mal que des concerts pro.
Autre détail, sous forme de coup de gueule : les chanteurs ou les guitaristes qui maîtrisent pas leur foutu attirail et qui t'envoient des larsen à travers le cerveau, ça laisse plus de trace que 2h30/ de batterie. Donc je protège surtout pour ça, qd le matos est bien réglé j'ai moins besoin de protection forte.
Avatar de l’utilisateur
Tama
À l'hôtel avec les fans
 
Message(s) : 3763
Inscription : Dim 20 Nov 2005, 12:17
Localisation : Yvelines
Matos: Premier Signia Coral White
Cymbales Sabian / Ufip

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par guillermo » Mar 23 Mai 2017, 07:37

filtre pianissimo 15dB, avant j'avais tendance à ne pas toujours me protéger, mais depuis une mauvaise expérience suite à un concert, ça m'a calmé et maintenant c'est systématique, quand je joue je ne les quitte pas et je les prends pour les concerts que je vais voir de temps à autre..
guillermo
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 320
Inscription : Mar 31 Mars 2015, 11:57
Matos: Tama Starclassic maple, Zildjian A custom, Mapex Falcon

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par Mouton-carnivore » Mar 23 Mai 2017, 18:17

Je n'ai jamais supporté les bouchons et ai donc toujours fait sans.
Coup de bol, malgré les répets et tous les concerts auxquels j'ai assisté, les tests auditifs correspondent à ce qui est attendu à mon âge.
Ca ne veut pas dire que ce soit une bonne idée mais bon...

Ceci dit, depuis que j'ai traversé la grande mare, je me pose plus sérieusement la question d'investir dans des pianissimo (ou équivalent).
Je n'ai jamais eu les oreilles qui sifflent en sortant d'un concert en France, ou très peu de temps (en faisant deux ou trois concerts par mois en moyenne).
Ici j'ai fait peu de concerts (sept ou huit en presque quatre ans), et hormis pour Zappa play Zappa, je suis ressorti à chaque fois avec des sifflements pendant deux ou trois heures, et ai même fini par abdiquer et mettre des bouchons pendant trois concerts tellement la sono était insupportable.
Ma tendre et douce ramènera un léger sifflement de ses années outre-atlantique d'ailleurs...

Ce qui me gonfle en revanche c'est de voir toutes ces campagnes de communication inutiles concernant le risque auditif (on le sait bien que c'est dangereux), alors que, dans le même temps, on refuse tout remboursement des protections auditives (on préfère attendre de te rembourser les appareillages quand tu seras sourd...).
Avatar de l’utilisateur
Mouton-carnivore
En plein solo
 
Message(s) : 1252
Inscription : Mer 28 Nov 2012, 11:16
Localisation : South Carolina
Matos: Sonor Phonic Plus Hi-Tech
Pédales: Capelle Excalibur - Sonor Perfect Balance
Cymbales: Istanbul / Paiste / Zildjian / Meinl
Hardware: Tama Roadpro

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par John Steed » Mar 23 Mai 2017, 18:47

Mouton-carnivore a écrit :(on préfère attendre de te rembourser les appareillages quand tu seras sourd...).


Ben non :? Les prothèses audio sont au même taux de "remboursement" que les ratiches ! C'est à dire peanuts vu le coût exorbitant des bidules.

Image
Avatar de l’utilisateur
John Steed
En plein show
 
Message(s) : 740
Inscription : Jeu 21 Mai 2009, 09:29

Re: Risques auditifs: comment le vivez-vous?

Message par R316 » Mar 23 Mai 2017, 21:37

ces campagnes de communication inutiles concernant le risque auditif (on le sait bien que c'est dangereux)


Ben toi oui, les "jeunes" que je croise de temps à autre au local de répète, absolument pas... et si ces affichages pas toujours très "in" peuvent percuter dans l'oreille ne serait-ce que de qques personnes, bah c'est déjà ça de gagné, nan ? Et une simple paire de bouchons en silicone à qques centimes d'euros suffisent à préserver l'audition, c'est un peu comme la capote finalement :cocktail:

Par contre c'est clair que pour les personnes qui sont souvent exposés et qui par conséquent doivent régulièrement se protéger et envisager des bouchons moulés, le fait que rien ne soit remboursé est purement scandaleux.
Avatar de l’utilisateur
R316
En plein show
 
Message(s) : 756
Inscription : Lun 31 Août 2015, 08:38
Localisation : Pas la Bretagne, mais presque !
Matos: Pearl MBX (Birch)
HH Zildjian New Beat 13"
Crash Sabian AAX, Paiste 2002
Ride Sabian Artisan
CC Pearl Brass Sensitone, Sonor Phil Rudd

Suivant

Retour vers BlaBla

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité