jouer fort, jouer bridé ou...

Par ici pour tout dire sans toujours raconter quelque chose

jouer fort, jouer bridé ou...

Message par muse » Lun 6 Avr 2015, 09:10

bonjour,
je poste ici parce que j'amorce plus ou moins une remise en question batteuristique.
je joue actuellement dans un groupe de punk rock sur un matos que j'adore, qui sonne comme j'aime:
tama superstar, caisse claire black panther sledgehammer
en galettes: paiste 2002 en 18" et 20", zildjian earth ride et charley xs20

le souci c'est que la plupart du temps je joue dans des lieux petits et mal configurés (carrelage, baies vitrées dernièrement)
lors du dernier concert, les gens se sont plaint du volume, surtout des aigüs.

pour moi venir à un concert sans bouchons est une débilité mais on ne controle pas le publique et le but n'est bien sur pas de le faire fuir.

qu'en est il de vos expériences à ce sujet? matter à mort caisse claire et cymbales? jouer sur un matos plus petit?
je pense dans un premier temps tester des cympads et accorder ma caisse claire plus bas en mattant un peu (ce que je déteste, j'adore ses harmoniques).

donc un peu en dilemne, j'adore le son de mes instruments mais si ça nuit au reste, il est temps que je me remette en question.
muse
Place ses micros
 
Message(s) : 75
Inscription : Dim 3 Jan 2010, 16:38
Localisation : 49

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par boomfred » Lun 6 Avr 2015, 10:17

On est quelques uns à en être passé par là.
Tu peux réduire la taille de tes outils, les mater, changer tes baguettes pour des rods, jouer talon posé uniquement, etc.
C'est coton.
Après des 2002 en 18 et 20 sur du carrelage, c'est sûr que c'est pas possible. :mrgreen:
Qui tente n'a rien.
Avatar de l’utilisateur
boomfred
Modérateur
 
Message(s) : 7409
Inscription : Lun 27 Sep 2010, 15:56
Localisation : Haute Saintonge rules !

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par Mouton-carnivore » Lun 6 Avr 2015, 15:40

muse a écrit :pour moi venir à un concert sans bouchons est une débilité mais on ne controle pas le publique et le but n'est bien sur pas de le faire fuir.


Donc, ce qui est "normal" c'est que le publique ai besoin de porter des bouchons (généralement les mousses bas de gamme, parce que tout le monde ne souhaite pas investir une centaine d'euros pour de bonnes protections auditives) pour écouter de la musique ?
:bellal'irish:
Avatar de l’utilisateur
Mouton-carnivore
En plein solo
 
Message(s) : 1260
Inscription : Mer 28 Nov 2012, 11:16
Localisation : South Carolina
Matos: Sonor Phonic Plus Hi-Tech
Pédales: Capelle Excalibur - Sonor Perfect Balance
Cymbales: Istanbul / Paiste / Zildjian / Meinl
Hardware: Tama Roadpro

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par soft » Lun 6 Avr 2015, 15:52

laisse: c'est les djheun'z, c'est comme ça maintenant. pour regarder c'est au travers d'écrans et pour écouter c'est avec des bouchons en mousse acoustique. moi de mon temps on se mettait des bouts de boîte à oeufs dans les oreilles ça marchait tout aussi bien.
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19295
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par doubledrums » Lun 6 Avr 2015, 16:43

pour moi la seule <vraie>solution,j'ai connu çà par le passé,c'est de taper moins fort c'est tout,faut savoir s'acclimater et pas plus tard qu'hier soir avec mon groupe on joue dans un bar plutôt pas trop petit et blindé du genre 200 personnes et même là on a dû baisser le régime,voilà ce qu'il faut c'est de l'auto discipline,on est pas là pour les abrutir de décibels,et tu verras les gens apprécieront mieux ta zic :ouui:amen :+1!:
grand fan de F1,surtout Ferrari,j'adore le rouge
doubledrums
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 254
Inscription : Mer 4 Jan 2006, 10:06
Localisation : Yffiniac(Bretagne Nord)
Matos: Depuis 2h,une PREMIER APK année 91,de couleur noire,et comme c'est trop long pour le reste RIEN

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par Tama » Lun 6 Avr 2015, 17:07

doubledrums a écrit :pour moi la seule <vraie>solution,j'ai connu çà par le passé,c'est de taper moins fort c'est tout,faut savoir s'acclimater et pas plus tard qu'hier soir avec mon groupe on joue dans un bar plutôt pas trop petit et blindé du genre 200 personnes et même là on a dû baisser le régime,voilà ce qu'il faut c'est de l'auto discipline,on est pas là pour les abrutir de décibels,et tu verras les gens apprécieront mieux ta zic :ouui:amen :+1!:


Taper moins fort ca coule de source mais ça ne suffit pas, réduire la voilure, mater plus les fûts et les cymbales.
De mon côté, j'ai bricolé des équivalents cympads avec de la mousse de base, ça calme bien, un matsound sur la claire (je déteste mais bon) un timbre avec moins de brin et des langues de schtroumpfs sur les toms.
Çe qui pose le plus de soucis c'est le Charly, mes mousses calment le son mis ça n'est pas optimal.

Les rods c'est super comme son, comme toucher, mais chez moi cest une paire de Rods pour 2 chansons !
Sinon ne jamais oublier son tapis berbère c'est bien aussi.
Dernière édition par Tama le Lun 6 Avr 2015, 19:27, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Tama
À l'hôtel avec les fans
 
Message(s) : 3891
Inscription : Dim 20 Nov 2005, 12:17
Localisation : Yvelines
Matos: Premier Signia Coral White 9 fûts.
Cymbales Sabian / Ufip

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par Mouton-carnivore » Lun 6 Avr 2015, 17:39

soft a écrit :moi de mon temps on se mettait des bouts de boîte à oeufs dans les oreilles ça marchait tout aussi bien.


T'es fou ! Si t'es dans l'axe des projos tu prends feu !!! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Mouton-carnivore
En plein solo
 
Message(s) : 1260
Inscription : Mer 28 Nov 2012, 11:16
Localisation : South Carolina
Matos: Sonor Phonic Plus Hi-Tech
Pédales: Capelle Excalibur - Sonor Perfect Balance
Cymbales: Istanbul / Paiste / Zildjian / Meinl
Hardware: Tama Roadpro

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par pirla » Lun 6 Avr 2015, 17:48

Vaste sujet ....

Il faut déjà que le groupe souhaite évoluer dans la même direction. Dans mon groupe principal, le guitariste est pleinement dans le trip "on joue du gros rock donc c'est ampli à onze et wtf". Avec un stack Marshall jcm100 + 4x12", ça envoie sec. :rock: Moralité, jouer pas fort, il ne sait pas .... mais j'y travaille.
D'un autre côté les quelques spectateurs récurrents qui viennent nous voir n'apprécient pas trop quand on joue en "musique de chambre" comme cela nous est arrivé lorsque nous devions jouer dans un bar restau et que la patronne nous demandait à chaque morceau de baisser de plus en plus (j'ai fini aux rods et balais).
Difficile de trouver le juste équilibre entre dynamique, puissance et confort.

Ca passe avant tout par une concertation au sein du groupe car si tu te pointes unilatéralement avec un mini kit 8", 12",16" et un set de Mel Lewis pour jouer du QOTSA, alors que ton bassiste vient de gaser sur un 350w tout lampes, ça fera tout drôle :shock:
Avatar de l’utilisateur
pirla
Conseil des sages
 
Message(s) : 2405
Inscription : Dim 13 Nov 2005, 21:49

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par muse » Lun 6 Avr 2015, 18:45

Mouton-carnivore a écrit :
muse a écrit :pour moi venir à un concert sans bouchons est une débilité mais on ne controle pas le publique et le but n'est bien sur pas de le faire fuir.


Donc, ce qui est "normal" c'est que le publique ai besoin de porter des bouchons (généralement les mousses bas de gamme, parce que tout le monde ne souhaite pas investir une centaine d'euros pour de bonnes protections auditives) pour écouter de la musique ?
:bellal'irish:


ça a toujours coulé de source pour moi, aller voir un gros concert dans une salle c'est exactement la même chose, si on tient à ses oreilles, on se protège, même si c'est difficile à concevoir dans notre société j'ai l'impression.

le souci qui se pose est de jouer une musique fortement amplifiée dans un contexte qui ne s'y prête pas. un groupe de rock qui joue avec un batteur qui ne tape pas, c'est mou. jouer dans un style plus ou moins bourrin, avec des petites baguettes et une frappe mole, ça me fait prodigieusement chier.
muse
Place ses micros
 
Message(s) : 75
Inscription : Dim 3 Jan 2010, 16:38
Localisation : 49

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par Mouton-carnivore » Lun 6 Avr 2015, 21:15

muse a écrit :ça a toujours coulé de source pour moi, aller voir un gros concert dans une salle c'est exactement la même chose, si on tient à ses oreilles, on se protège, même si c'est difficile à concevoir dans notre société j'ai l'impression.


Mouais... J'ai plutôt l'impression de voir de plus en plus de gens se protéger dans les concerts, musiciens compris. le problème à mon sens c'est que ça pousse à l'excès.

- On joue trop fort parce que ça fait partie d'un folklore "rock" et que ça flatte l'égo

- Si j'osais, je rajouterais que, dans de nombreux cas, on joue trop fort parce que c'est plus facile que de contrôler sa frappe et parce que ça apporte en puissance auditive ce qu'il manque de puissance au son du groupe.
Combien de fois ai-je subis des groupes avec des compos nazes, un son dégueulasse et des mises en place (quand ce n'est pas un accordage) plus qu'approximatives jouer avec le volume à fond "pour que ça envoie"...

- Le public, et les musiciens, à force d'information, prennent conscience du problème.

- Plutôt que de remédier au problème initial on mets des bouchons à tout le monde, on monte encore le volume (puisqu'on s’entend moins avec les bouchons, et ceux qui ne pensaient pas venir sur un chantier en sont pour leur frais.

Tout est parfaitement logique... :bellal'irish:

Lorsque l'on travaille sur la sécurité au travail, on fait toujours en sorte d'éliminer le danger à sa source, les protections individuelles étant le dernier recours. Dans la musique on réfléchi à l'envers... :roll:

J'ai passé quelques années à aller dans des salles "alternatives/punk" (2/3 fois par mois minimum), sans porter de bouchons. Ca n'est pas malin, certes, mais je ne supporte définitivement pas de porter des bouchons, je préfère rester à la maison.
Mes oreilles vont très bien, merci, j'ai encore testé mon audition récemment et n'ai pas de perte auditive (coup de bol, différence de résistance inter-personnelles, je n'en sais rien). Ceci dit, je ne le conseille pas. :nop:

Pour ce que j'en ai vu il y a trois sortes de groupes:
- Les groupes avec un son pourrave, à fond, qui te vrillent les tympans et te poussent à prendre un aspirine en sortant. Généralement je vais boire une bière après les deux premiers morceaux.
- Les groupes qui ont travaillé leur son, qui jouent fort, mais qui restent agréable à écouter.
- Shellac of North America. Tu as l'impression qu'ils jouent plus fort encore que les deux exemples pré-cités, mais tu ne ressent ni fatigue, ni même le besoin d'augmenter le volume de ton auto-radio en sortant de leur concert.

:bellal'irish:
Avatar de l’utilisateur
Mouton-carnivore
En plein solo
 
Message(s) : 1260
Inscription : Mer 28 Nov 2012, 11:16
Localisation : South Carolina
Matos: Sonor Phonic Plus Hi-Tech
Pédales: Capelle Excalibur - Sonor Perfect Balance
Cymbales: Istanbul / Paiste / Zildjian / Meinl
Hardware: Tama Roadpro

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par muse » Lun 6 Avr 2015, 21:36

merci pour cet avis constructif, je suis à peine en train de prendre conscience de cela je pense.
la question que je me pose justement est de la manière de travailler le son de groupe dans l'ensemble notamment, à commencer par moi.
muse
Place ses micros
 
Message(s) : 75
Inscription : Dim 3 Jan 2010, 16:38
Localisation : 49

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par Mornagest » Lun 6 Avr 2015, 21:39

D'un autre côté, les Who n'ont pas attendu 2015 pour jouer très fort durant leurs concerts... :P (juste histoire de dire que "c'était mieux avant", c'est pas toujours une phrase qui s'insère bien dans la conversation).



Jouer à plus faible volume, c'est aussi un genre de défi. C'est vrai que quand tu joues une musique un peu musclée et/ou rythmée, c'est plus difficile de doser la frappe, mais c'est justement le côté intéressant de la chose... et ça fait (à mon avis) partie de la palette de compétence d'un bon batteur (comprendre : personnellement je sais pas faire).
Avatar de l’utilisateur
Mornagest
Gueule de bois
 
Message(s) : 4953
Inscription : Mer 6 Mars 2013, 14:53
Localisation : près de Vienne (38)
Matos: http://ladrummerie.com/viewtopic.php?f=73&t=43525

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par soft » Lun 6 Avr 2015, 21:52

j'ai l'impression que ça confuse entre "jouer fort" et jouer bruyant. on peut très bien être physiquement dans la production du son sans être au taquet ou avoir une gestuelle de kangourou sous psylo.
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19295
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par Mouton-carnivore » Lun 6 Avr 2015, 23:11

muse a écrit :la manière de travailler le son de groupe dans l'ensemble notamment, à commencer par moi.


Comme l'a souligné Pirla un peu plus haut, ça n'est pas quelque chose que tu peux travailler tout seul. Le son de groupe, par définition, ça se travaille en groupe.

Je ne suis pas sûr d'être jamais parvenu à obtenir un son satisfaisant pour le public avec mon ancien groupe, et n'ai pas de "méthode" définitive à proposer.
Ceci dit, j'ai tendance à penser que ces éléments sont importants:

- Le simple fait de s'intéresser à la question devrait déjà aider.
- Mettre les différents égos de côté. C'est sans doute la partie la plus compliquée.
- Parvenir à écouter l'ensemble du groupe pendant que l'on joue. Espérer améliorer les choses en s'enregistrant est, à mon avis, une gageure. Tout au plus on parvient à améliorer l'enregistrement en faisant comme ça.

- Ne pas travailler son "son" hors d'un contexte groupe. Généralement, tout instrument confondu, on évite des sons qui permettent, en réalité, de "percer" le mix. Quelques exemples:
- Si le guitariste règle son ampli avec Bass:10 Medium:0 et Treble:10, il est peut-être temps qu'il apprenne à se servir d'un equalizer. Par ailleurs, plutôt que de forcément monter le volume pendant les solos il peut baisser la tonalité pendant les parties "normales" et la remonter pendant le solo.
- Une bonne part des bassistes n'aiment pas mettre de medium, hors ça permet à la basse de sortir du mix. Ca vaut le coup d'essayer.
- L'accordage de la batterie. Là encore beaucoup de batteur mate le son à tout va. Hors, là encore, les harmoniques et la résonance des futs permet d'être plus facilement présent dans le mix.

- Avec un bémol, parce que si vous bourrinez vous pouvez finir sourd: Essayer de jouer trois ou quatre morceau minimum sans protection. Si ça vous fatigue, imaginez le public qui subie votre set... :?
Encore une fois, je n'ai jamais fait partie que de groupes de rock, et je n'ai jamais répété avec des protections (je ne dis pas que c'est une bonne idée mais bon...)
Avatar de l’utilisateur
Mouton-carnivore
En plein solo
 
Message(s) : 1260
Inscription : Mer 28 Nov 2012, 11:16
Localisation : South Carolina
Matos: Sonor Phonic Plus Hi-Tech
Pédales: Capelle Excalibur - Sonor Perfect Balance
Cymbales: Istanbul / Paiste / Zildjian / Meinl
Hardware: Tama Roadpro

Re: jouer fort, jouer bridé ou...

Message par doubledrums » Mar 7 Avr 2015, 07:23

soft a écrit :j'ai l'impression que ça confuse entre "jouer fort" et jouer bruyant. on peut très bien être physiquement dans la production du son sans être au taquet ou avoir une gestuelle de kangourou sous psylo.

je vois que Monsieur a une certaine expérience :mrgreen: :mrgreen:
grand fan de F1,surtout Ferrari,j'adore le rouge
doubledrums
Ouane, tou, fri, fore !
 
Message(s) : 254
Inscription : Mer 4 Jan 2006, 10:06
Localisation : Yffiniac(Bretagne Nord)
Matos: Depuis 2h,une PREMIER APK année 91,de couleur noire,et comme c'est trop long pour le reste RIEN

Suivant

Retour vers BlaBla

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité