Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Par ici pour tout dire sans toujours raconter quelque chose
Répondre
Avatar de l’utilisateur
boomfred
Modérateur
Messages : 7841
kuchnie na wymiar Dąbrowa Górnicza Chorzów Jaworzno
Inscription : lun. 27 sept. 2010, 15:56
Localisation : Haute Saintonge rules !
Contact :

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par boomfred »

Ouais, enfin, c'est du jââzzzz quoi. :mrgreen:
Qui tente n'a rien.

Avatar de l’utilisateur
virgule
En plein solo
Messages : 1217
Inscription : lun. 9 avr. 2012, 22:19

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par virgule »

héhé double peine :-)

Avatar de l’utilisateur
boomfred
Modérateur
Messages : 7841
Inscription : lun. 27 sept. 2010, 15:56
Localisation : Haute Saintonge rules !
Contact :

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par boomfred »

Ca reste du beau et bon son, avec en plus cette belle image que savent nous vendre les ricains.
Qui tente n'a rien.

Avatar de l’utilisateur
virgule
En plein solo
Messages : 1217
Inscription : lun. 9 avr. 2012, 22:19

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par virgule »

J'essaierai peut être alors
Mais je suis pas très ciné à la base, c'est dur de me motiver :)

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
À l'hôtel avec les fans
Messages : 3822
Inscription : dim. 13 nov. 2005, 17:09
Matos : Woodblock
Localisation : Ouest

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par Geronimo »

Mardoum, j'suis pô allé le voir, et il est plus en salle à Poitiers... :'( (ou alors j'ai mal regardé..)

Avatar de l’utilisateur
Greybrother
Sound check...
Messages : 147
Inscription : mer. 13 nov. 2013, 09:03
Matos : Gretsch /Sonor / Premier
Préférence marquée pour cymbales turques...
Roland TD8
Localisation : 83 Var
Contact :

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par Greybrother »

Bonjour à tous,

Vite fait (?)aujourd'hui en passant, mais ça me démangeait effectivement de mettre mon grain de sel dans la conversation au sujet de ce film. :rock:
J'avoue que je suis ressorti très perplexe, voire même en colère, de ce film qui était censé parler un peu de batterie ! :twisted:
Comme le dit ma femme, mais non, il ne s'agit pas particulièrement d'un film de batterie, la batterie est accessoire (un accessoire du scénario), il s'agit principalement d'un film sur la perversion d'une relation entre un maître et un élève… Et ça ça existe de nombreux domaines...
C'est vrai que de ce côté-là le sujet a été super bien traité autant visuellement que dans le déroulement de l'histoire et son traitement. Rien à dire non plus sur les acteurs et leur jeu : on rentre bien dans l'histoire de et dans l'ambiance angoissante de ce que peut vivre ce pauvre minot !

Ce qui me frustre, bien entendu en tant que batteur, c'est d'un côté une réalité pédagogique qui me semble bien loin de ce qui est pratiqué dans les collèges américains notamment à la Manhattan School off music, et autres offices new-yorkais où, si j'en crois bien les retours de ceux qui sont allés, les profs sont plutôt dévoués et très à l'écoute de leurs élèves...

A décharge, c'est vrai que d'une manière générale aux États-Unis et particulièrement en musique, et plus particulièrement à New York, la concurrence est rude, sévère et rarement tendre, cela existait depuis l'aube du jazz bien entendu.
(quand Charlie Parker ouvrait la scène pour faire le boeuf, Kenny Clark faisait en sorte de mettre minable les moins forts d'entre eux, soit en concoctant des tempos infernaux, soit en glissant des peaux de banane dans ces 4-4 (décallage : "illusions rythmiques") pour les planter et qu'il ne puisse pas reprendre… Belle ambiance, que je n'approuve d'ailleurs pas particulièrement non plus ! Ceci dit, côté rock, ce n'est pas mieux, notre cher John Boham, avait pour but premier quand il faisait le boeuf de systématiquement complètement démolir la batterie de celui qui lui prêtait… Comme quoi nos héros peuvent n'être -ou avoir été :( -que de sales cons !
Fin de l'anecdote... :wink:

Sur un plan plus général cela donne une image complètement débile de la façon dont il ne faut surtout pas pratiquer un instrument, batterie ou autre, et dont tout prof un tantinet expérimenté (c'est-à-dire des profs qui non seulement enseignent mais aussi jouent !… :lol: ) déconseillerait absolument.
Je m'explique : (je crie pas, j'essplique !)
Du début à la fin on voit le gamin en train de jouer des triple croches à fond les manettes (soit dit en passant de façon très brouillonne !) ou une espèce de "blast beat" n'ayant pas grand-chose à voir avec le jazz, tout crispé tendu jusqu'à l'os. Je ne parle même pas ici du côté sanguinolent, complètement débile " ketchup à l'américaine" (…). À l'époque quand je me faisais 10 heures de batteries par jour, tout au plus j'avais des cals dans le creux de mains (je jouais encore un peu crispé à l'époque ! Ah ah ah) :)
Bref il s'agit vraiment de cinéma ça n'a pas grand-chose à voir avec la réalité. Toujours est-il qu'à fin de la projection -j'avais été invité gracieusement par le directeur de la maison pour tous locale qui passait le film- discutant avec ce dernier et le projectionniste, celui là m'avoue « cela ne donne vraiment pas envie de travailler cet instrument » je crois que là tout est dit ! :x

Pour moi ce film le dessert complètement cet instrument déjà largement discrédité, autant par l'inconscient collectif que par les musiciens eux-mêmes (personnellement je ne tolère absolument plus les plaisanteries du genre" trois musiciens plus un batteur » ! :shock: ) Bref cet instrument n'est pas un défouloir, il n'est pas destiné spécialement aux brutes (ni aux mâles :) ), ni n'est un jouet pour le lapin Duracell...
Vivement un film qui parle d'un batteur, musicien-pourquoi pas(?), détendu, sensible, gracieux :oops: évoluant dans un monde similaire, Ah ah ah .
Avez-vous remarqué que dans tous les films de musique on ne voit jamais les musiciens en train de travailler leur binious la plus grande partie de la journée ou de la nuit, tout au plus on ne les voit toujours qu'au bar, en train de picoler, éventuellement cloper, en train de draguer et de faire le beau.( De toute façon, nous autres les batteurs, on le sait, quand on a fini de ranger le matériel, les nanas sont parties ! Bon effectivement la je m'égare :oops: mais ça me démangeait ! :lol: :lol: :lol: )

Allez une dernière petite chose à l'adresse des jeunes, déjà, bien entendu si vous trouvez un prof dans ce genre là, fuyez, courez ! Je crois que là vous avez tous compris ! 8)
Non ce que je veux vraiment dire pour jouer musicalement, vite, bien et éventuellement fort(?) de la batterie il faut surtout être très détendu et jouer très lentement, tout détailler, tout intérioriser tout décomposer. Et si vous vous faites mal quelque part c'est que vous n'y êtes pas, cela veut simplement dire que vous faites quelque part un geste inutile ou inadapté ou que vous jouez au-dessus de vos moyens. Il n'y a pas une seule technique officielle, toute technique est bonne tant qu'elle ne vous fait pas mal à court ou à long terme… :nop:

Et encore une petite chose malgré tout ce qui a cours actuellement, ce que l'on dit et ce que l'on vous apprend, la vie et particulièrement la musique n'est pas forcément une compétition avec des vainqueurs et des cadavres ! :dblegun: Peace and love, je sais, mais je persiste...JE SUIS CHARLIE !

allez à plus, c'est dit ! :rock: :cocktail:
Dernière modification par Greybrother le mar. 27 janv. 2015, 19:43, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
boomfred
Modérateur
Messages : 7841
Inscription : lun. 27 sept. 2010, 15:56
Localisation : Haute Saintonge rules !
Contact :

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par boomfred »

J'ai lu qqes trucs depuis sur l'auteur/réalisateur du film, son idée c'était vraiment, outre la relation avec le prof, de montrer le stress et la travail que représente la pratique d'un instrument : je pense qu'il a réussi.
Qui tente n'a rien.

Avatar de l’utilisateur
Greybrother
Sound check...
Messages : 147
Inscription : mer. 13 nov. 2013, 09:03
Matos : Gretsch /Sonor / Premier
Préférence marquée pour cymbales turques...
Roland TD8
Localisation : 83 Var
Contact :

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par Greybrother »

Quantité de travail oui, mais qualité, là on est dans l'absurde et l'anti pédagogique, ce n'est pas un entrainement de boxeur... A mon sens cela va conforter ceusses (jeunes et moins jeunes) qui sont déjà dans l'impasse du travail "tétanisé"... si vous suivez les maîtres anciens... et nouveaux (Freddie Gruber, Steve Smith, JoJo Mayer etc; etc, pour ne citer qu'eux...) une seule voix, une seule voix voie" relax Max."..la quantité ne remplacera jamais la qualité... :mrgreen: :rock:
Hugh ! :rock:
Dernière modification par Greybrother le mar. 27 janv. 2015, 19:37, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tama
Gueule de bois
Messages : 4210
Inscription : dim. 20 nov. 2005, 12:17
Matos : Premier Signia Coral White 10 fûts. Cymbales Sabian / Ufip
Localisation : Yvelines

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par Tama »

Greybrother :
C'est une excellente analyse.
Et c'est pas faux que souvent les films de zique passent à côté... de la zique, le travail, notamment, les concerts le stress. (Voir les Doors, Ray Charles, Back Beat, un peu moins Get On up...) Souvent l'impression que le travail en groupe n'en est pas un.

Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
Messages : 20292
Inscription : ven. 18 nov. 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Ugh!

Message par soft »

Frère Gris a parlé :ouui: :+1!:
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"

Avatar de l’utilisateur
henri
Ouane, tou, fri, fore !
Messages : 294
Inscription : jeu. 31 juil. 2008, 13:18
Matos : BLX,SLX et MHX
cc: premier project I/pearl carbonply mahogany, pearl FreeF
saluda/P/Z/meinl
Localisation : 'Bheilg
Contact :

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par henri »

GreyB,
je comprends ta réaction.
grâce à ton analyse, j'imagine bien ce que je pourrais découvrir de bon et de moins bon en regardant ce film.
Ceci dit, ce n'est qu'un film .... pas un reportage documentaire.
Si de grandes vérités devaient sortir des films de fiction, cela se saurait.

je veux juste dire que devant un écran, petit ou grand, j'essaie tjs de ne pas perdre de vue qu'une production hollywoodienne ou autre n'a pas souvent d'autres vocations que faire du fric (ou passer un message idéologique, parfois).
Partant de ce constat, tout est permis, y compris que le mensonge ou ineptie prenne forme de vérité absolue.
je ne sais pas si cela intéresserait qui que ce soit de regarder 120 min de la vie d'un élève d'académie bossant calmement ses méthodes, à longueur de journées entrecoupées de pauses sandwiches ou café (ou clopes).
sans qu'une bonne grosse dose de piquant, incohérence, débilité scénaristique tel que climat de tension, stress ou autre romance n'y ait été ajouté amplifié, exagéré.
Si bien tournée que le spectateur assimile la seconde, amplifiée, sublimée
pour la réalité au quotidien d'une personne.
(c'est ce que font les médias depuis belle lurette, note)

Avatar de l’utilisateur
huub
En plein show
Messages : 668
Inscription : dim. 18 nov. 2012, 14:59
Matos : Pearl MMX, Mapex Saturn, Rogers Powertone
Localisation : Paris/Nancy

Message par huub »

Quand ta baguette tombe derrière le charley
Image

Quand un nouveau membre poste une cover de cooperdrummer
Image

Quand l'érable est tellement chaud que tu te brûles par rayonnement
Image

Quand soft est en retard sur leboncoin
Image

Quand le son est bon mais que le type est chaussé en pinstripes
Image

Quand quelqu'un demande conseil pour des peaux et que jpdrummer suggère des Evans Onyx
Image

Quand après trois pages de conseils un membre s'achète une mapex tornado sur thomann
Image

Quand la petite istanbul en section ventes te fait de l'oeil
Image

Quand krikou bosse son blast beat aux balais
Image

Avatar de l’utilisateur
malekovitch
En plein show
Messages : 512
Inscription : mer. 24 déc. 2014, 20:55
Matos : Ludwig 3 plis, Bosphorus, Avedis, Ufip, Excalibur...
Localisation : Rennes

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par malekovitch »

Quand je regarde Blood Simple et pense à Whiplash que j'ai pas vu... je me dis que c'est pas une si mauvaise idée de passer à côté finalement :bellal'irish: un jour peut-être. M'enfin ça m'attire po. On dirait un film de bagnole avec du batteur dedans, nan ?

Image

Avatar de l’utilisateur
MattBatt
En plein solo
Messages : 1311
Inscription : dim. 17 nov. 2013, 23:53

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par MattBatt »

Excellent les Onyx ! ;)

Avatar de l’utilisateur
jpdrummer
Modérateur
Messages : 4110
Inscription : jeu. 27 déc. 2007, 13:43
Matos : Trop de trucs à trimballer entre les repets et les concerts...
Localisation : seine maritime

Re: Sortie d'un film sur un batteur: Whiplash

Message par jpdrummer »

Meuh oui !! Savez pô vous ...^^
Are you ready for EvølutiØn ??

www.facebook.com/evozer
evolutionzero.bandcamp.com

Répondre

Revenir à « BlaBla »