La sécurité avant tout !

Le forum des bricoleurs qui savent retaper un kit entier ou une vis foirée.

La sécurité avant tout !

Message par Mornagest » Jeu 22 Mai 2014, 21:32

Je m'aperçois qu'on a un forum rempli de trucs et astuces pour bricoler une cymbale à partir de tirants récupérés ou fabriquer un fût avec des feuilles d'orties séchées au feu de bois de chêne millénaire, mais rien qui recense les précautions élémentaires pour réaliser un ou des bricolage(s) en toute quiétude et sans creuser le trou de la Sécu encore plus qu'il ne l'est déjà à cause de séjours prolongés à l'hôpital...

Donc, je m'y colle !

Évidemment, je n'ai pas la prétention d'être exhaustif tout seul, je vous invite donc à compléter et corriger avec vos remarques et suggestions qui sont les bienvenues :) le but étant d'avoir des pistes et une bonne base pour éviter le pire.

Identifions les risques :

  • risques mécaniques
  • risques chimiques immédiats
  • risques chimiques à long terme

Les risques mécaniques

Une cymbale à recouper ? Un fût à percer ? Une caisse claire à marteler ? Méfiance ! Un peu d'équipement :

  • Le port de gants résistant au cisaillement et à la perforation pourra vous éviter une amputation à vif et involontaire de votre petit doigt préféré...
  • Les lunettes de sécurité vous éviteront de vous éborgner avec des éclats de bois, de métal ou de n'importe quoi qui pourrait se trouver sur le chemin de la meuleuse.
  • Un casque anti-bruit ne sera pas de trop ! Nous travaillons avec nos oreilles, protégeons-les d'autant mieux pour se prémunir d'acouphènes ou de surdité prématurée.
  • Des chaussures bien arrimées aux petons et qui soient bien fermées. Les tongs ou les ballerines ne conviennent pas vraiment pour empêcher une disqueuse de disquer des orteils trop longs.
  • Des vêtements non lâches et sans poches externes qui pourraient être entraînés par une pièce en rotation (mandrin de perceuse par exemple). Idem pour les cordons/lacets de capuche de sweat, qui pendouillent juste autour de l'objet en rotation.

Une tenue de travail adaptée passe aussi par des précautions quant à son équipement naturel :P :

  • Les cheveux longs, qui doivent vraiment être attachés en arrière, faute de voir le visage se rapprocher dangereusement du disque en rotation.
  • Pour les inconscients qui ne portent pas souvent de gants (pas bien ! lire liste précédente !), faire très attention aux bagues.

Voilà pour les équipements de protection. Les précautions à prendre pour usiner la pièce qui va bientôt souffrir sont simples :

  • (Très) bien la fixer sur un établi stable à l'aide d'un ou plusieurs serres-joints ou d'un étau (lui-même fixé à l'établi, bien entendu).
  • (Très) bien tenir la machine électroportative qu'on s'apprête à employer pour découper un rein un pouce excédentaire à ce foutu tom alto.
  • Ne pas laisser traîner le câble d'alimentation dans les pieds ou dans le chemin de l'outil.
  • Éviter de se retrouver dans l'alignement d'éjection des particules de matière découpée (sciure de bois, paillettes de métal...).

Les risques chimiques immédiats

Produits corrosifs ou irritants, voire carrément toxiques à court terme...

  • Les lunettes de protection pour empêcher l'acide chlorhydrique qui nettoie si bien la rouille de vos vis d'en faire autant avec votre cornée.
  • Les gants de protection adaptés au produit auquel vous voulez vous protéger. Il existe diverses catégories de gants, la matière dont ils sont composés détermine les substances dont ils vous protègent. Pour les produits acides ou alcalins, les gants en néoprène sont indiqués, par exemple. Pour les cétones (acétone), prévoir des gants en polyalcools de vinyle. Pour les hydrocarbures (essence, essence F, white spirit...), les gants en butyle sont indiqués. L'ensemble des catégories de produits chimiques avec les gants de protection à adopter pour s'en protéger.
  • Le masque à poussières/vapeurs, qu'elles soient acides ou irritantes ou autre. Les poumons sont très fragiles et constituent un des principaux points d'entrée des substances toxiques. Des masques jetables (usage unique) ou réutilisables sont disponibles dans les bons magasins de bricolage. Optez pour les FFP3 (niveau de protection maximale pour les poussières fines et vapeurs chimiques).

Les risques chimiques à long terme

C'est rigolo de penser ça, mais utiliser des produits d'entretien peut avoir des conséquences très néfastes sur votre santé. Le problème, c'est qu'on peut parfois ne s'en rendre compte que vingt ou quarante ans plus tard... pour éviter l'apparition d'une tumeur ou d'une mutation dans certaines de vos cellules, mieux vaut porter un équipement adapté. Les gants (en adéquation avec le produit employé) et le masque sont donc nécessaires pour travailler sereinement.

Une petite liste non exhaustive de produits reconnus comme étant CMR (cancérigène, mutagène ou reprotoxique) ou toxiques à court terme : essence, alcool à brûler, white spirit, poussière de bois (si, si, c'est classé cancérigène)...




Voilà, un petit tour d'horizon pour commencer. N'hésitez pas à réagir, compléter, critiquer... ! ;)
Dernière édition par Mornagest le Sam 24 Mai 2014, 12:54, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Mornagest
Gueule de bois
 
Message(s) : 4826
Inscription : Mer 6 Mars 2013, 14:53
Localisation : près de Vienne (38)
Matos: http://ladrummerie.com/viewtopic.php?f=73&t=43525

Re: La sécurité avant tout !

Message par pirla » Ven 23 Mai 2014, 10:41

Super initiative. Merci d'avoir pris le temps de compiler ces informations
Avatar de l’utilisateur
pirla
Conseil des sages
 
Message(s) : 2405
Inscription : Dim 13 Nov 2005, 21:49

Re: La sécurité avant tout !

Message par Fanch » Sam 24 Mai 2014, 07:44

Merci pour ce post rabat joie :lol:

Peut-être qu'au fil des observations des uns et des autres, cela mériterait un édit de ton premier message, histoire d'arriver à une sorte de "Document Unique" de la Drummerie, si vous voyez l'allusion...

Pour ma part, et bien que je ne sois pas très sérieux sur les petits bobos (je meule depuis 15 ans sans gants et torse nu :? ), je crois effectivement primordial de rajouter :
- Les cheveux longs, qui doivent vraiment être attachés en arrière, faute de voir le visage se rapprocher dangereusement du disque en rotation :nop: .
- Pour les inconscients comme moi qui ne portent pas souvent de gants, faire très attention aux bagues !
(Ma discrète alliance a failli me couter un annulaire :( )
- J'oubliais également, dans l'esprit des poches amples auxquelles tu faisais allusion, les cordons/lacets de capuche de sweat, qui pendouillent juste autour de l'objet en rotation quand tu te penches en avant :nop:
"If you think you are too old to Rock'n Roll, then you are." Lemmy K.
Avatar de l’utilisateur
Fanch
En plein rappel
 
Message(s) : 1753
Inscription : Mer 19 Fév 2014, 23:41
Localisation : Bordeaux
Matos: Après quelques tâtonnements ^^…
Slingerland 70's & Dynasonic 60's

Re: La sécurité avant tout !

Message par Mornagest » Sam 24 Mai 2014, 12:50

Salut Fanch,

Très juste ! J'ajoute tout cela, merci :)
Avatar de l’utilisateur
Mornagest
Gueule de bois
 
Message(s) : 4826
Inscription : Mer 6 Mars 2013, 14:53
Localisation : près de Vienne (38)
Matos: http://ladrummerie.com/viewtopic.php?f=73&t=43525

Re: La sécurité avant tout !

Message par Bontempix » Sam 24 Mai 2014, 14:13

Tu as oublié une chose, ne pas laisser traîner ses baloches à côté de la scie cloche! :dblegun:
Avatar de l’utilisateur
Bontempix
En plein rappel
 
Message(s) : 1516
Inscription : Mar 26 Fév 2013, 17:39
Localisation : Oise

Re: La sécurité avant tout !

Message par floflofilo » Mar 21 Oct 2014, 11:23

Salut les gars, très bonne inisiative Mornagest,

je suis artisan ébéniste entre autre et je vois que vous oubliez quelque chose d'assez important:
Savoir s'installer un plan de travail ordonné et sécur!

Dans bien trop d'atelier je remarque beaucoup de gens qui bossent au milieu d'un bordel innommable et ne s’aperçoivent pas à quel point c'est dangereux pour eux ( ou leur collègue si on bosse en entreprise).
Evidemment je ne parlerai pas de rentabilité du temps, puisque qu'ici on parle de loisir. Mais quand même on gagne plus de temps qu'on croit a ranger entre chaque étape et surtout vous vous assurez une plus grande qualité de travail. Je veux dire par là qu'en ayant un espace dédié à chaque tâche vous vous évitez un maximum les maladresse qui pourrai être préjudiciable pour vous mais aussi pour votre travail en cour: (ex: renverser le bidons d'Acétone à coup de coude sur le super rodoyde sparkle que vous êtes en train de préparer pour ré-habiller votre titine préférée. Acétone que vous n'utilisiez pourtant plus depuis que vous avez finis de briquer les coquilles de votre grosse caisse. Sans compter que le bouchons n'était justement par remis et qu'en plus vous vous êtes pris des éclaboussureS dans les yeux... bref, la cata! ).

Donc, l'important c'est d'avoir un espace adapter à chaque étapes et de savoir prendre le temps de se réorganiser à chaque fois.

++
floflofilo
Passe la tête...
 
Message(s) : 1
Inscription : Mar 21 Oct 2014, 10:43

Re: La sécurité avant tout !

Message par soft » Mar 21 Oct 2014, 12:08

pour ma part j'ai échappé à:

une perforation de la boudine après entortillement de la mèche de la perceuse dans mon beau pull ample de hippie moisi

une énucléation (x2) avec admission aux urgences après m'être pris dans l'oeille un grain de corindon uht et un copeau d'alu incandescent en folie

une ventilation appropriée de mes belles chaussures de travail par un coup de disqueuse folâtre, avec option sur les norteilles

un sciage du nez par égoïne interposée, lors d'un exercice de survie dans les charpentes, tout en haut de l'échelle.

un décapage à vif des mimines au trichlo.

un reconfigurage du poste à souder à l'huile de vidange

une éviscération des poignets grâce à une fixation moyennageuse de la cymbale lors d'un découpage à la scie sauteuse

une épilation des poils des pattes au niveau des chaussettes (la chaussette synthétique s'entend très mal avec les étincelles des meuleuses lorsqu'on coince l'objet tronçonné sous le pied kivabien). de même les lacets synthétiques supportent difficilement la manip.

et le plus spectaculaire:

combustion instantanée du jean avec épilation des cuisses et roussissement consécutif de la forêt testiculaire: les gerbes d'étincelles ont une attirance préférentielle pour les cotonnades: le temps de t'en apercevoir et t'as le sguègue qui ressemble à un cou de poulet grillé.

autre chose: l'acide chlorhydrique bouffe régulièrement son emballage plastique et les vapeurs de chlore attaquent sauvagement tout ce qui passe à portée; de même les bidons métalliques contenant les décapants doivent être checkés très souvent, sous peine de les retrouver vides, tout le solvant répandu en liberté dans l'air de la pièce: chrômes attaqués, etc......

floflofilo est de bon conseil: bricolez clean et safe: c'est du temps gagné et du bonus sécurité
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 19174
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: La sécurité avant tout !

Message par florento69 » Mer 5 Nov 2014, 16:49

hello et bravo pour ce post, Mr Mornagest :)

je plussoie 1000 fois sur le poste de travail bien rangé (bien que je ne l'applique pas souvent...).
Dans la plupart des cas, l'atelier c'est dans la cave, le garage ou un autre endroit qui peut être fréquenté par le reste de la famille.
Les gamins qui viennent chercher leur vélo, un ballon en hauteur ou voir ce que l'on fait et hop les voilà en train de déambuler parmi fils électriques, outils coupants, pointus, et avec une furieuse envie d'y toucher :nop:

PS : adepte du "ca me saoule, ca tient chaud, c'est pas pratique, je quitte les gants" j'ai aussi de belles cicatrices qui me rappellent mes conneries ... :bellal'irish:
C'est pas foutu tant que c'est pas foutu...
Avatar de l’utilisateur
florento69
Sound check...
 
Message(s) : 163
Inscription : Mer 9 Mars 2011, 09:46
Localisation : Rive de gier
Matos: Gretsch Renown 24" 13" 16"
CC CSmith
HH 14" signature
ride 20" Alpha
Splash 12" HH
China 18" PST7
Crash 16" AAX

Re: La sécurité avant tout !

Message par arakno1 » Lun 24 Nov 2014, 13:00

J'en ai deux trois qui me viennent en tete.

-Ne pas enlever les protections en place sur les machines sauf si vraiment nécessaire(et le remettre aprés). Ca parait con mais si elles sont la c'est qu'il y a une ou plus souvent des raisons tout a fait logiques, combien d'entre nous jettent quasiment (ou on jeté un jour)le capot de protection de la disqueuse a l'achat? Puis on le retrouve plus... ou c'est chiant a remettre juste pour une vis a tailler??? Nan nan nan, un poto a moi il y a un an c'est fendu la peau du visage a la meuleuse de 230, pourtant tout neuf le disque qu'il a dit, tout bien sérré fort dans l’étau... l'histoire ne dit pas pourquoi le bougre y allait a la 230 de maçon sur son etabli de la cave mais bon... Explosion d’étincelles et de sang, la disqueuse a accroché mais pas comme prévu, retour a l'envoyeur du bas vers le haut...franchement j'ai pas compris comment... lui non plus d'ailleurs apparemment.

-A propos des protections des voies respiratoires, une erreur que la plupart commettent, y compris les pros: Les particules restent très longtemps en suspension et donc il faut continuer a porter le masque aprés avoir usiné, poncé, décapé.
-Ne pas hesiter a investir dans du matos d'aspiration, un cyclone fait maison et un bete aspirateur font l'affaire pour la maison. Ou un aspiro de chantier.
-Un masque anti poussières n'est pas un masque anti-gaz. Ca parait logique mais n'avez vous pas déja vu des mecs peindre a la bombe avec des masques anti poussière, ou pour passer du xylophène etc... Tout est dans la taille de la particule, il est bon par exemple de jeter un coup d'oeil au tableau des protections respiratoires, les codes de couleur etc, ça éduque.

-Vérifier ses machines avant usinage. Facile a dire, mais pour exemple j'ai une goupille de blocage de l'arbre d'une meuleuse de 125 qui a fusé telle une balle de 22 lr a 2 cm de mon oreille aprés avoir tellement branlé dans son ressort que ce dernier a cédé et la goupille est rentrée dans son trou de blocage, machine a plein régime. J'ai senti au début que quelque chose branlait... j'ai pas vérifié.
Plus grave, après m'etre rendu compte que ma defonceuse merdait en précision lors de ma premiere coupe ce jour la, j'ai démonté et trouvé un arbre fissuré, sueurs froides... la j’étais content d'avoir vérifié.

-Faire gaffe lors des seances de bains acides, j'ai failli mettre le feu a mon garage en m'absentant 10 minutes aprés avoir plongé une potence de bmx dans un bain d'acide pour le décaper...sur un vieil établi en bois. Résultat une sorte de volcan mousseux et noir comme la peinture, acide et fumant m'avait attaqué l'etabli et tout ce qu il y avait autour, un bouquet de pinceaux qui etaient fusionnés et fumant, un rouleau de papier prés a prendre feu, je l'ai senti a l'odeur qui est montée jusqu'a l'étage heureusement. Irrespirable également, effet lacrymogène et gaz sarin en cadeau. :chouille:

-un qui est marrant pour finir, c'est le retour de marteau dans la tete, ça m'arrive encore au moins une fois par an, ben ouais quand on veut être précis on approche, on approche... :bellal'irish:

Par contre les gants faut être honnête pour la manipulation de produits chimiques ok, la peinture ok, la soudure ok, pour la meuleuse peut être...allez la grosse ouais, mais pour le reste c'est parfaitement insupportable. On peut même pas planter une vis correctement avec des gants. Rien qu'utiliser des outils qui ne sont pas des marteaux piqueurs ou des burins massettes c'est un enfer. On a pas la même prise en main donc ça glisse ou gène, pour l electro ça bouche les ouvertures de ventilation, pas accès aux boutons que ce soit "d’arrêt" de "blocage" ou de "marche". Je vais vous dire même en déménagement c'est saoulant, aprés avoir tout essayé comme gants j'en suis revenu aux mimines molles précises et collantes plutôt qu'au cuir dur et...dur. Pareil en échafaudage j'ai de gros gants que je ne met que 10 ou 20 pour-cent du temps, bien entendu c'est dans l'autre fourchette que je me coince les doigts mais bon entre la chaleur et l'impression de ne pas tenir les objets bien en main... heu....a 10 ou 30 mètres du sol je préfère pas tenter (mais 3 de mes collègues préfèrent avec hein, faut dire que les coincement dans les tubes échafaudages c'est un enfer sur le coup) Le froid m'oblige parfois a les mettre mais c'est rare ici vers Bayonne. C'est mon avis hein soyons clair, ou plutôt mon expérience.
Avatar de l’utilisateur
arakno1
En plein show
 
Message(s) : 542
Inscription : Jeu 17 Nov 2011, 15:39
Matos: PREMIER REANIMATOR
EVANS/AQUARIAN
TRICK PRO1V SHORT
CUIVRAILLE FRANKENSTYLE

Re: La sécurité avant tout !

Message par El-Burrinos » Sam 4 Avr 2015, 11:01

Je remonte un peu le topic.

Je suis dans le domaine de sécurité au travail même si je ne suis un bricolo mais je peux faire des parallèles avec le milieu professionnel au moins d'un point de vu prévention.

Je vais parler de trucs tous c...n qui n'a pas été dis ou bien que je n'ai pas vu (ou pas bien vu) dans ce topic :

1-Ne pas hésiter à demander des conseils avant de faire son petit bricolage soit sur des forums ou mieux à des professionnels.
2-Evaluer si je suis capable de faire mon petit bricolage. Si je suis pas capable c'est pas la honte de le faire faire.
3- Utiliser les outils adéquates et/ou adaptés à ces travaux. "Un marteau c'est pas une scie" (je caricature) :wink:
4-Ne pas hésiter à faire des essais pour se faire la main, mais toujours avec prudence. "On n'attaque pas un tom de DW comme un tom Deep" Ca permettra d'éviter une part de stress plus tard.
5-Toujours être vigilant sur les règles de sécurité soit quand on n'a pas l'habitude de bricoler ou soit quand on trop l'habitude de bricoler. Les accidents arrive à deux catégories de personnes : celles qui ne connaissent pas les dangers et celles qui ne voient plus le danger. Ce remettre en question ou réfléchir 5min à ce que l'on fait c'est pas mal des fois.

Je n'espère pas avoir été trop moralisateur et que ces petits conseils vous aideront. Et au moins une piqure de rappel niveau de la sécurité ça ne fait jamais de mal.

Si j'ai d'autres idées je vous les partagerai.
Avatar de l’utilisateur
El-Burrinos
Monte son kit
 
Message(s) : 38
Inscription : Sam 18 Oct 2014, 12:50
Localisation : Bourgogne
Matos: Mapex Saturn IV, Cymbales Paiste et Meinl

Re: La sécurité avant tout !

Message par arakno1 » Mer 4 Mai 2016, 23:48

Pour corriger un peu le message suivant je pense que tout le monde est concerné par la sécurité.

Et pour le reste je rajouterai qu'en ayant pas mal roulé ma boule (a Z) et baroudé mon petit bonhomme de chemin sur les chantiers de très grosse a petite envergure j'ai remarqué que les gens sont en général très mal éduqués sur les risques liés aux oreilles et a l'audition et en ce qui concerne la sécurité des voies respiratoires. Sur mes chantiers je met un point d'honneur a préserver les travailleurs des bruits au dela du seuil de decibels acceptable et ce dans un but bénéfique sur le long terme, mais aussi a préserver les travailleurs de la pollution des voies respiratoires, cela va du simple manœuvre maçon qui rempli les bétonnières de ciment jusqu'au menuisiers, charpentiers, qui isolent souvent a la laine de verre ou de roche en passant par le plâtrier ou les démolisseurs bien évidemment. Je pense que ces 2 points cruciaux sont trop souvent mis au rang de "risques mineurs" ce qui est une erreur, et fort regrettable.
Avatar de l’utilisateur
arakno1
En plein show
 
Message(s) : 542
Inscription : Jeu 17 Nov 2011, 15:39
Matos: PREMIER REANIMATOR
EVANS/AQUARIAN
TRICK PRO1V SHORT
CUIVRAILLE FRANKENSTYLE

Re: La sécurité avant tout !

Message par doume » Dim 4 Mars 2018, 16:31

Petite précision pour les utilisateurs d'acide chlorhydrique (Cf. le BMX ) tant que l'acide met en solution des oxydes (décapage) aucun risque mais si la réaction s'emballe (acide trop concentré) avec moussage et montée en température c'est que vous attaquer le métal et là vous dégager de l'hydrogène.
Alors à moins que vous ne soyez équipé pour le récupérer et faire rouler votre voiture avec, faite ça en extérieur et avec de l'acide dilué.
L'acide nitrique c'est pas mal aussi pour le décapage mais en cas d'emballement vous dégagez des NOX et là c'est Hidalgo qui va vous tombé dessus car pas de vignettes :lol:
Avatar de l’utilisateur
doume
En plein show
 
Message(s) : 865
Inscription : Ven 26 Mai 2006, 10:12
Localisation : yvelines


Retour vers Le Bricolo rigolo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité