Tom basse Star des années 60 (probablement)

Le forum des bricoleurs qui savent retaper un kit entier ou une vis foirée.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Mornagest
On tour
Messages : 5475
kuchnie na wymiar Dąbrowa Górnicza Chorzów Jaworzno
Inscription : mer. 6 mars 2013, 14:53
Matos : Premier, Tosco, Westmalle
Localisation : près de Vienne (38)

Tom basse Star des années 60 (probablement)

Message par Mornagest »

Me suis fait avoir. Je pensais naïvement acheter un floor tom Tromsa, histoire de compléter un de mes deux kits, et je me retrouve avec (probablement) du Tama vintage de très bas de gamme... mince, alors. Bon, vu le prix, je ne vais pas (trop) râler...

Histoire d'être sûr, je vous poste quand même des photos de la chose pour identification, les coquilles m'étant inconnues...

Image

Image

Image

Image

Image

Et c'est là qu'on se marre : du white pearl, ou du white marine pearl en-dessous de cette foutue feuille d'alu collée ! :shock: non mais quelle idée... alors, vu que le truc est à peu près bon pour la poubelle, je me suis dit que je pourrais au moins tenter l'impossible et décoller cette saleté... et donc je cherche des conseils sur la méthode. Excluons d'office l'option chimique, qui risque de faire dissoudre le rhodo... donc il reste le mécanique en frottant, mais à part labourer la chose... ou alors, je chauffe doucement au sèche-cheveux et je décolle ce que je peux.

Néanmoins, il restera très certainement plein de colle. Est-ce qu'il y a un moyen pour l'enlever, autrement qu'en grattant un millimètre carré à la fois ? Parce que s'il me faut vingt heures de boulot pour avoir un truc à peu près potable, pour m'apercevoir que de toute façon cette crotte ne vaut vraiment pas un rond, je ne tente même pas le coup...

Voilà le dilemme.

Merci d'avance pour vos conseils :)




Edit du 24 septembre :

L'alu s'est révélé être du venillia du plus mauvais goût. Du venillia, quoi :P j'ai pu le décoller (m'a fallu une heure quand même, rogntudjû) mais j'y suis arrivé. Par contre, il reste de la colle sur le rhodo. J'ai tenté vaguement le savon de Marseille mais évidemment... alors, si vous avez un truc pour enlever des traces de colle sur un rhodo sans décaper ce dernier, je suis preneur ! Parce que je n'ai strictement rien trouvé sur le Net. Peut-être de la laine d'acier supra-fine genre 000000000000 ? Ou autre chose ?

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Tadaaaa ! Bon, c'est vraiment le seul truc intéressant de cette chose. C'est très probablement du Star pré Tama, j'ai cru reconnaître les coquilles sur une ancienne caisse claire. La mention "JAPAN" dans les coquilles pour les pieds du tom me confirment en tout cas que c'est bien une FEPOS de la mort qui tue. Les chanfreins sont pratiquement arrondis, le fût est très fin sans renfort, le bois de cagette de rigueur et la rouille a fait son office. Le pied, quoi :P j'hésite à en faire une poubelle d'atelier comme Syrian l'a fait. En white pearl, ce sera plus classe que la sienne, d'abord :P
Dernière modification par Mornagest le ven. 6 juin 2014, 21:00, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
lecime
Monte son kit
Messages : 32
Inscription : dim. 9 déc. 2012, 18:47

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par lecime »

Salut

Tu pourrais essayer le diluant cellulosique.J'ai enlevé des traces de vieux scotch marron sur des peaux blanches et ça ne bouffais pas le plastique.L'eau chaude avec du savon(paic,lessive) sa marche pas trop mal aussi.J'ai vu sur un forum informatique un gars qui enlevait de la colle sur des composants avec des bombes de froid pour les sportifs....a voir.

Bon courage.

Avatar de l’utilisateur
Mornagest
On tour
Messages : 5475
Inscription : mer. 6 mars 2013, 14:53
Matos : Premier, Tosco, Westmalle
Localisation : près de Vienne (38)

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par Mornagest »

Salut,

Merci pour la piste :) j'ai tenté white spirit, acétone et essence, et le seul qui marche un peu, c'est l'essence. Contrairement à ce que je craignais, le rhodo a encaissé sans broncher. Ça doit dépendre de la composition, ce n'est peut-être pas du rhodo, d'ailleurs. Par contre, faut que je frotte comme un bourrin pour enlever trois centimètres carrés...

Soft conseillait aussi de l'essence F, je pense que je vais investir dans un flacon pour tenter le coup.

Avatar de l’utilisateur
John Steed
En plein show
Messages : 862
Inscription : jeu. 21 mai 2009, 09:29

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par John Steed »

L'acétone c'est efficace mais ça attaque le vernis donc gaffe.

Sinon pour le rhodo "écaille d'huitre", t'as pas essayé le citron :)

Avatar de l’utilisateur
chof
Ouane, tou, fri, fore !
Messages : 488
Inscription : jeu. 22 déc. 2011, 21:08
Localisation : morbihan

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par chof »

bonjour mornagest
je me retrouve dans la meme situation que toi avec une rogers 70's (des photos viendront) . un venilia infame sur chaque fut , une galère à retirer.. j'ai réussi à enlever les traces de colle récalcitrantes avec un mélange de bicarbonate de soude et vinaigre blanc dilués dans de l'eau . frottage à l'éponge en plusieurs passages...nickel !
cette solution s'est avérée également très efficace pour le nettoyage des pièces métalliques .
une petite réaction chimique se produit lors du mélange, sans aucune conséquence.

Avatar de l’utilisateur
Mornagest
On tour
Messages : 5475
Inscription : mer. 6 mars 2013, 14:53
Matos : Premier, Tosco, Westmalle
Localisation : près de Vienne (38)

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par Mornagest »

Salut,

Voilà un truc tout simple que je peux essayer facilement vu que j'utilise les deux produits pour le ménage à la maison :P merci ! je tente dès que j'ai 5 minutes.

Avatar de l’utilisateur
pirla
Conseil des sages
Messages : 2418
Inscription : dim. 13 nov. 2005, 21:49

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par pirla »

CHOF a écrit : bicarbonate de soude et vinaigre blanc dilués dans de l'eau ..... une petite réaction chimique se produit lors du mélange, sans aucune conséquence.
Et tu viens de réinventer la fusée de Pif Gadget: carburant + comburant = réaction chimique = la fusée décole :lol:
La fusée au bicarbonate de sodium/Vinaigre (également appelée "fusée chimique" ou "fusée VBS") est une expérience permettant d'illustrer le principe d'action/réaction et des réactions chimiques.

Il s'agit, dans un boîtier fermé, de faire réagir du bicarbonate de sodium et du vinaigre. Il y a une formation d’une mousse et d’un gaz CO2 qui en faisant augmenter la pression fait sauter le bouchon, la pression étant suffisante pour propulser une bouteille en plastique à une cinquantaine de mètres, ce qui en fait une expérience spectaculaire de chimie et de physique amusante.
En revanche mes bases de chimie sont maintenant trop anciennes pour envisager quelle est cette réaction chimique qui facilite le nettoyage à part dire que la colle est nettoyée grâce au CO2 généré. :?

Avatar de l’utilisateur
sTEEVE cANON
En plein rappel
Messages : 1927
Inscription : lun. 8 sept. 2008, 09:06
Localisation : A l'ouest,tjs à l'ouest...

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par sTEEVE cANON »

CHOF a écrit :bonjour mornagest
je me retrouve dans la meme situation que toi avec une rogers 70's (des photos viendront) . un venilia infame sur chaque fut , une galère à retirer.. j'ai réussi à enlever les traces de colle récalcitrantes avec un mélange de bicarbonate de soude et vinaigre blanc dilués dans de l'eau . frottage à l'éponge en plusieurs passages...nickel !
cette solution s'est avérée également très efficace pour le nettoyage des pièces métalliques .
une petite réaction chimique se produit lors du mélange, sans aucune conséquence.
Du coup c'est bien ce fameux bleu rogers ?
Si besoin je peux te donner un coup de main pour les chanfreins ou autres.... :wink:

Avatar de l’utilisateur
Gotaar
Ouane, tou, fri, fore !
Messages : 411
Inscription : sam. 27 juil. 2013, 18:45
Matos : Ludwig Legacy
Tama "Purple Rain"
viewtopic.php?f=73&t=39435
viewtopic.php?f=62&t=49280
Localisation : Toulon

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par Gotaar »

Au boulot, pour enlever les restes d'étiquettes à la con sur les ordinateurs, on utilise ça:

http://www.manutan.fr/dispersant-reacti ... P2412.html

Ça marche vraiment bien pour enlever les restes de colle.
Par contre nous ce qu'on fait c'est que tout de suite après avoir passé le produit et frotté pour enlever la colle, on nettoie le support avec un produit neutre pour enlever les résidus du dispersant et éviter qu'il ne bouffe le dit support.

Je sais pas ce que ça peut faire sur du Rodo mais pour l'avoir testé sur des coques en plastique ou d'autres revêtements, ça n'abime pas si tu nettoie tout de suite.

Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
Messages : 20669
Inscription : ven. 18 nov. 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par soft »

eau écarlate, mais c'est cher, ou bien bêtement essence F; quand je lis que tu as essayé de l'acétone sur du rhodo :shock: :shock: :shock: :shock: :roll: :nop: :nop: :nop: :dblegun: :mrgreen: :mrgreen:

de même un diluant cellulosique! houye houye houye!

Avatar de l’utilisateur
Mornagest
On tour
Messages : 5475
Inscription : mer. 6 mars 2013, 14:53
Matos : Premier, Tosco, Westmalle
Localisation : près de Vienne (38)

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par Mornagest »

Oui, je sais, mais j'ai fait le test et ça n'a pas bronché un seul instant... j'ai été assez étonné, d'ailleurs.

Si je me suis permis ce genre de sacrilège, c'est aussi parce que le fût est naze ;)

Avatar de l’utilisateur
chof
Ouane, tou, fri, fore !
Messages : 488
Inscription : jeu. 22 déc. 2011, 21:08
Localisation : morbihan

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par chof »

malheureusement je n'ai pas pris de photo pendant les opérations mais voici un avant/après .
est-ce que ça marche aussi bien à chaque fois, pas sur car là le rhodo en dessous était en bon état (pas de craquelure ou autre),à voir.
en tout cas je suis content du résultat :rock:

euh.. oui sTEEVE.. :ouui: pour etre bleu ROGERS.........
Et tu viens de réinventer la fusée de Pif Gadget: carburant + comburant = réaction chimique = la fusée décole :lol:
oui oui pirla , c'est tout à fait ça ! :D ..mais en meme temps faut que ça reste ludique on est bien dans "le bricolo rigolo" nan ? :mrgreen:

point de départ :
Image

point d'arrivée

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Mornagest
On tour
Messages : 5475
Inscription : mer. 6 mars 2013, 14:53
Matos : Premier, Tosco, Westmalle
Localisation : près de Vienne (38)

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par Mornagest »

Pff t'aurais pu virer le granitone :P

Joli bleu ! Reste plus qu'à espérer obtenir un résultat similaire avec mon machin... le rhodo est en bon état, excepté le jaunissement, mais ça...

Bon, je verrai quand j'aurai le temps, dans la mesure où je suis sur mon kit Tromsa veràboisé de partout, j'espère l'avoir bouclé dans deux/trois semaines.

Avatar de l’utilisateur
chof
Ouane, tou, fri, fore !
Messages : 488
Inscription : jeu. 22 déc. 2011, 21:08
Localisation : morbihan

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par chof »

effectivement pour le jaunissement.... :roll: j'ai effectué le meme traitement sur une caisse-claire dont le rhodoide est asez semblable à celui de ton fut (avec le coté "grattoire" de l'éponge); ça améliore légèrement les choses mais pas de miracle à attendre ; en tout cas avec cette solution ..
bon courage pour ta tromsa !!

Avatar de l’utilisateur
Mornagest
On tour
Messages : 5475
Inscription : mer. 6 mars 2013, 14:53
Matos : Premier, Tosco, Westmalle
Localisation : près de Vienne (38)

Re: MàJ enlever des restes de colle sur un rhodoid

Message par Mornagest »

*Musique d'un final d'opéra baroque*

Six mois plus tard, j'ai enfin trouvé le temps et la motivation pour enlever l'adhésif restant sur le fût, avec de l'essence. Quatre passages pour tout enlever, tout de même... ensuite, nettoyage au savon (l'essence, c'est gras) puis passage au polish de carrosserie, et le rhodo est tout lisse tout beau tout propre ! Bon, le jaunissement est toujours là, mais ça, on s'en doutait.

J'en ai bien entendu profité pour frotter la quincaillerie comme d'habitude, j'ai poncé l'intérieur du fût et lui ai badigeonné le bois de cire liquide avec un chiffon (trois passages pour faire bonne mesure mais j'aurais pu en mettre quatre fois plus tellement c'était sec).

Il n'empêche qu'il a un son très propre. Franchement surprenant... du coup, je suis motivé pour le compléter. Il lui manque un des trois pieds d'origine (je l'ai reçu avec un Pearl générique en lieu et place), un cercle de réso et les tirants qui vont avec. Je compte en acheter chez STDrums, mais si vous avez ça en stock, ça m'intéresse ! :)

Le badge a lui aussi disparu, sans doute lorsque l'andouille vénilleuse a osé massacrer un si joli WMP :evil:

Et je commets l'affront de lui mettre une CS usée, na ! j'ai rien d'autre en stock, spamafôtmsieur !

Quelques photos. La troisième avec le flash est pas géniale, j'espérais faire ressortir la brillance du rhodo mais c'est raté...

En plein soleil, ce serait sûrement encore plus beau magnifique extraordinairement. N'est-il pas ? :mrgreen:

Image

Image

Image

Image

Répondre

Revenir à « Le Bricolo rigolo »