Asba : le mystère du retour ?

Le Drummerien, ses infos, ses news, ses règles de bonne conduite...

Re: Asba : le mystère du retour ?

Message par soft » Ven 14 Sep 2018, 16:56

kinous a écrit : C'est cher oui mais à moins de payer son perso avec une bière et un sandwich, avoir du personnel coûte cher et on finit par le retrouver sur le ticket à la caisse.
Au final ce seront les chalands qui décideront. Chacun met ses ducats où il veut.


tutafé :ouui: :ouui: :ouui: :+1!:
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 18308
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Asba : le mystère du retour ?

Message par sTEEVE cANON » Ven 14 Sep 2018, 17:34

Je ne trouve pas que cela tourne au procès d'intention, des questions sont posés c'est tout, rien de plus normal quand une nouveauté se présente, surtout au regard des tarifs, ça ne me choque pas, même si ça pinaille par moment il faut quand même l'avouer.
Ici il y a quelques passionnés qui ont une connaissance de l'instrument, je trouve donc légitime de s'interroger.
Je n'ai pas le souvenir par contre d'avoir vu chez ASBA des fûts érable/peuplier/érable comme annoncé.
A titre perso je possède deux kits de la marque , du vrai de chez l'Afred et Simone, l'un est en acajou de belle facture et sonne sa maman, l'autre est également en acajou, mais plus de cagette ou palette et sonne sa race également.
Comme quoi il n'y a pas que le classique érable/peuplier/érable qui fasse le job.
Par contre j'avoue ne pas être fan des gros cercles moulés sur les kits "révélation", ni des pics de gc à multiples réglages, je préfère ceux du type delmar présents sur d'autres modèles.
Si je puis me permettre, j'ai un doute aussi sur le choix des dimensions, 24/13/18 c'est louche, soit il manque un 16 quelque part, ou le 13 devrait prendre de l'embonpoint jusqu'à muer en 14,mais ceci est sans doute une affaire de goût.
Bien joué pour le marchandising, j'avais depuis des lustres l'idée de me faire faire un tee-shirt avé le fameux logo, c'est chose faite.
Pas super fan du nouveau par contre (de logo), je trouvais l'original plus fin et classieux, encore une fois c'est une histoire de goût.
Pour finir j'ajoute que nous avons eu at home un greffier (une greffière même) que Md cANON avait baptisée ASBA, je n'ai rien à voir la dedans,promis juré craché, ça devrait vous faire une bien belle gambette, mais je me devais de le signaler !
"Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas."
Avatar de l’utilisateur
sTEEVE cANON
En plein rappel
 
Message(s) : 1509
Inscription : Lun 8 Sep 2008, 09:06
Localisation : A l'ouest,tjs à l'ouest...

Re: Asba : le mystère du retour ?

Message par soft » Ven 14 Sep 2018, 18:10

sTEEVE cANON a écrit : nous avons eu at home un greffier (une greffière même) que Md cANON avait baptisée ASBA,


Carole est une fille pratique: imagine qu'elle l'ait appelée "Noble and Cooley", "Humes and Berg" ou "Orange County Drums and Percussion" :lol: :lol: :lol:
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 18308
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Re: Asba : le mystère du retour ?

Message par dURAb » Ven 14 Sep 2018, 19:39

kinous a écrit :Ça tourne au procès d'intention cette affaire.



euh ben non rien à voir. A aucun moment je n'ai dit qu'on essayait de nous refourguer de la camelote à prix d'or.

Aucune entreprise fabriquant du haut de gamme (à ma connaissance) ne garde secrètement le lieu de fabrication de ses fûts, ou le sous-traitant s'en occupant. C'est même plutot le contraire (vidéos de visites d'usine à tire larigot chez sonor, dw etc.) d'où un questionnement légitime. Et puis je suis content de savoir où ma loud et ma dw ont été fabriquées, la traçabilité c'est aussi ce qu'on paie dans le haut de gamme.

Après monter une boite, à plus forte raison en France, c'est loin d'être facile et si asba, capelle et les autres ont fermé c'est pas pour rien non plus on est bien d'accord.

Si je peux voir (ou plus) un kit de plus près en magasin, ce sera sans aucun apriori et si je suis conquis bon ben y aura plus qu'a trouver les sous...
Avatar de l’utilisateur
dURAb
Sound check...
 
Message(s) : 149
Inscription : Mar 19 Fév 2013, 09:16

Re: Asba : le mystère du retour ?

Message par soft » Ven 14 Sep 2018, 20:12

si je me souviens bien, quand Capelle a liquidé, les kits haut de gamme qu'ils proposaient étaient chers, bien sur, mais pas au niveau des DW, des SQ2, de Lignum ou de Le Soprano. Perso, en ce qui concerne l'aventure ASBA j'ai un à priori favorable, à condition bien évidemment que le prix du produit soit cohérent avec ses critères de fabrication.
" the surest sign that intelligent life exists elsewhere in the universe is that none of it has tried to contact us"
Avatar de l’utilisateur
soft
Conseil des sages
 
Message(s) : 18308
Inscription : Ven 18 Nov 2005, 23:00
Localisation : à l'ouest

Précédent

Retour vers Actualités

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité